contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Kalidou Kassé annonce 'des tapisseries inédites' pour ses 35 ans de carrière





Kalidou Kassé annonce 'des tapisseries inédites' pour ses 35 ans de carrière
L’artiste plasticien Kalidou Kassé promet de ‘’présenter des tapisseries inédites avec des dessins inédits’’, en novembre prochain, à l’occasion de ses 35 ans de carrière, dans le cadre d’une démarche artistique nouvelle visant à démonter que ‘’l’art peut véritablement pousser l’économie d’un pays’’.

‘’Je vais présenter des tapisseries inédites avec des dessins inédits’’ au cours de cet événement axé sur le thème général ‘’Art et économie’’, a-t-il déclaré dans un entretien paru dans l’édition de lundi du journal Le Quotidien.

‘’Quand on parle d’art et d’économie, tous les secteurs sont interpellés. Ici en Afrique, les gens voient l’art comme une sorte de divertissement (…). Il faut réussir à montrer que l’art peut véritablement pousser l’économie d’un pays. Nous devons prouver que l’art est aussi pourvoyeur d’emplois..’’, a-t-il soutenu.

‘’J’essaie de schématiser tous les thèmes que j’ai eu à traiter (…). C’est la somme de tout cela que je veux présenter et appeler mes amis collectionneurs et autres, qui ont eu à m’accompagner durant ces 35 ans, pour marquer cet anniversaire’’, a-t-il expliqué.

‘’Ce sera un événement artistique, humanitaire et sociale (…)’’, l’occasion de monter au public ‘’quelque chose d’artistiquement nouveau’’, a indiqué Kalidou Kassé, à l’origine de la première école privée de formation en arts visuels du Sénégal.

‘’Je veux surtout monter une nouvelle démarche dans mon travail. J’ai capitalisé beaucoup de choses que je suis en train de synthétiser dans la simplicité. C’est réellement la simplicité que je veux montrer à travers mes œuvres, mais sur des thématiques qui interpellent notre conscience collective’’, a précisé Kalidou Kassé.

Il a dit qu’il va exposer une cinquantaine d’œuvres lors de cet anniversaire qui sera par ailleurs ‘’l’occasion d’ouvrir le débat sur d’autres thématiques. ‘’Nous devons discuter de nos, problèmes, de l’évolution de l’art, ses problèmes, et trouver ensemble des solutions adéquates’’, a-t-il dit.

‘’Il y aura beaucoup de tables rondes qui vont s’étaler sur le temps de préparation de l’avènement et même après. Nous devons discuter de l’évolution de la culture dans notre pays, mais surtout voir comment valoriser l’art dans l’économie’’, a-t-il renseigné.

‘’Nous allons évoquer l’évolution de la culture dans notre pays. Ce sera surtout le moment d’interpeller l’opinion sur beaucoup de faits de société’’ tels que la pauvreté et l’attention qui doit être portée aux ‘’personnes qui sont dans la souffrance’’, mais aussi ‘’la situation des talibés dans la rue’’.

‘’Tout cela constitue des problèmes qui nous interpellent. Ce sera le moment de prouver que l’art sert aussi à faire des plaidoyers. Car il faut plus d’humanisme dans notre monde’’, a-t-il dit.

Aps


Lundi 8 Juin 2015 - 12:25



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.