contenu de la page



L’ADEPME propose des paquets technologiques pour booster l'entrepreneuriat





L’ADEPME propose des paquets technologiques pour booster l'entrepreneuriat
L’Agence de développement et d’encadrement des Petites et moyennes entreprises (ADEPME) qui va lancer au mois de juin le dispositif ‘’CONNECT’’ (Contacts, échanges et technologie), compte proposer ''des paquets technologiques simples et basiques'', pour booster l’envie d’entreprendre chez les Sénégalais, a déclaré, vendredi, son directeur général Mabousso Thiam.

‘’L’idée est également de faire en sorte qu’on puisse accélérer le processus de formation qui est préalable à la formalisation pour donner plus d’envie aux gens au sortir des échanges’’, a dit M. Thiam qui a présenté le même jour à Dakar ce nouveau dispositif à la presse.

Cette rencontre avec les journalistes est organisée en prélude au lancement de "CONNECT, un rendez-vous des PME", prévu du 10 au 12 juin prochain au Grand Théâtre national. Cet évènement a pour but ‘’la promotion de l’écosystème entrepreneurial au Sénégal, en réunissant pendant trois jours l’ensemble des acteurs du développement de l’entreprise", a-t-il souligné.

Cette manifestation sera précédée des "72 heures en région et en banlieue", à l’initiative de l’ l'ADEPME. Elle cherche à ‘’promouvoir des technologies et former en gestion près de 2.200 entrepreneurs’’ à Diourbel, Fatick, Kolda, Ziguinchor, Sédhiou, Tambacounda et dans la banlieue de Dakar, selon le directeur général de l’ADEPME.

Cette rencontre vise à regrouper l’ensemble des dispositifs d’appui en vigueur au Sénégal pour que les uns et les autres puissent échanger pour que chacun comprenne la valeur ajoutée des autres, expliqué Mabousso Thiam.

Il a indiqué que les 2.200 personnes déjà formées vont venir pour faire des témoignages et partager leur expérience. ‘’Nous voulons, au sortir de ce CONNECT 2014, que les Sénégalais aient encore envie de se lancer dans l'entrepreneuriat’’, a-t-il encore dit.

‘’L’Etat ne peut plus continuer à créer des emplois, parce que cela augmenterait les impôts. L’Etat doit plutôt créer les conditions et s’atteler à l’encadrement’’, a estimé M. Thiam;

‘’Avec 500 000 à 2 000 000 francs, on peut monter une PME spécialisée dans la fabrication de craie ou de clous et autres produits dont on a besoin. Nous ne devons importer que des choses qu'on est incapable de produire localement’’, a expliqué le directeur général de l’ADEPME.

‘’Je ne peux pas concevoir que les écoles de Kédougou soient alimentées en craie à partir de Dakar, alors qu’il y a des entreprises capables de travailler sur place dans la fabrication de craie’’, a-t-il souligné, prenant l’exemple sur l’Inde où ‘’beaucoup de choses sont fabriquées dans les garages, dans la cour familiale et dans les maisons’’.

Affirmant que l'entrepreneuriat est un travail dans la durée avec des échecs et des réussites, le directeur général de l’ADEPME a dit que plusieurs activités sont inscrites dans le programme avec des rencontres qui seront organisées pour promouvoir l’innovation.



80% des PME meurent avant l’âge de cinq ans, selon le DG de l’ADEPME

Le taux de mortalité des entreprises est ''extrêmement et anormalement élevé'' avec 80% des Petites et moyennes entreprises (PME) sénégalaises qui meurent avant d’atteindre les cinq années d’existence, a révélé, vendredi, le directeur général de l’’Agence de développement et d’encadrement des Petites et moyennes entreprises (ADEPME), Mabousso Thiam.

Se basant sur une étude récente, M. Thiam a affirmé que ''cela prouve qu’il y a encore un certain nombre de préoccupations chez les PME qui ne sont pas suffisamment prises en compte’’.

Il s'exprimait lors d’une conférence de presse, à Dakar, organisée en prélude au lancement du CONNECT (Contacts, échanges et technologie), un rendez-vous des PME), prévu du 10 au 12 juin prochain au Grand Théâtre national.

Cet évènement a pour but ‘’la promotion de l’écosystème entrepreneurial au Sénégal, en réunissant pendant trois jours l’ensemble des acteurs du développement de l’entreprise", a-t-il souligné.

Cette manifestation sera précédée des "72 heures en région et en banlieue" ,à l’initiative de l’ l'ADEPME, dans le but de ‘’promouvoir des technologies et former en gestion près de 2.200 entrepreneurs’’ à Diourbel, Fatick, Kolda, Ziguinchor, Sédhiou, Tambacounda et dans la banlieue de Dakar, selon le directeur général de l’ADEPME.

Face à cette situation, Mabousso Thiam et son équipe se sont déjà lancés dans une collecte d’informations ‘’qui seront livrées aux autorités’’ pour prendre des mesures allant dans le sens de viabiliser les PME.

‘’Notre responsabilité est de collecter l’ensemble des informations dont nous disposons et de les mettre à la disposition des autorités pour que nous puissions mettre en place un statut particulier et permettre à toutes les personnes qui se lancent dans l’entrepreneuriat d’avoir un maximum de réussite’’, a-t-il expliqué.

M. Thiam a signalé devant à la presse que sa structure travaille sur un statut particulier pour les PME, afin de leur permettre de participer au partenariat public-privé (PPP) et se placer en première position dans la commande publique.

Il a ensuite souligné la nécessité pour les PME de maîtriser les enjeux autour des textes qui régissent les marchés publics.

‘’Il y a pas mal de PME, notamment dans le PTB, qui n’arrivent pas à répondre aux appels d’offres qui sont lancé,s parce qu’elles ne maîtrisent pas le code des marchés publics'', a-t-il déploré.

Selon Mabousso Thiam, ''si les entreprises ne maîtrisent pas les mécanismes, il ne faut même pas qu’elles espèrent un jour être bénéficiaires de la commande publique’’.


Avec APS

PiccMi.Com

Vendredi 23 Mai 2014 - 19:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9