contenu de la page



L’Uemoa en croisade contre les malversations financières et les dépenses extrabudgétaires



Détournements, malversations, dépenses extrabudgétaires… Les insuffisances et les lacunes dans le système de gestion de nos maigres ressources financières ont amené les Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) à réfléchir sur de nouvelles réformes budgétaires. Axées sur le passage d’un budget de moyens à un budget de résultats, ces réformes ont été présentées aux membres du gouvernement. C’était hier en marge d’une campagne de communication et de sensibilisation sur les directives du nouveau cadre harmonisé des Finances publiques au sein de l’Uemoa.



L’Uemoa en croisade contre les malversations financières et les dépenses extrabudgétaires
La campagne de communication et de sensibilisation sur les directives harmonisées des Finances publiques au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) a démarré hier. L’objectif de cette rencontre est de permettre aux Etats membres de l’Uemoa d’avoir un cadre des Finances publiques conforme aux normes et meilleures pratiques internationales. « Compte tenu des insuffisances et des lacunes constatées dans les directives relatives aux Finances publiques, la commission a décidé de les adapter aux normes et pratiques internationales », signale El Hadji Abdou Sakho, commissaire chargé des Politiques économiques et de la fiscalité intérieure de la Commission de l’Uemoa. Cela va permettre, selon lui, d’éviter les situations sources de malversations financières. « Nous voulons aussi éviter sur le plan juridique qu’il y ait une multiplicité d’ordonnateurs non hiérarchisés. Nous voulons que le système de contrôle et de sanction puisse sanctionner, éviter aussi un démembrement excessif du budget de l’Etat et le cumul des fonctions de réglementation et de contrôle », a-t-il expliqué.
A travers ces nouvelles réformes, des changements ont été apportés dans les grands domaines que sont le cadre juridique, comptable et statistique des Finances publiques ; le code de transparence dans la gestion de celles-ci ; la réglementation communautaire des marchés publics et la réglementation de la profession libérale, notamment le milieu des experts comptables. Elle instaure, ainsi, de nouvelles règles pour l’élaboration, l’exécution et le suivi du budget de l’Etat avec pour objectif d’améliorer l’efficacité de la dépense et, à travers elle, les politiques publiques.

Sur les modifications apportées, figure une réforme importante. Celle-ci est adressée aux administrations publiques qui sont appelées à modifier leur organisation et leur mode de fonctionnement. Désormais, le budget doit non seulement mettre en avant les moyens liés à l’activité des pouvoirs publics, mais également justifier la répartition des allocations par rapport à la réalisation d’objectifs définis pour chaque dépense budgétaire. Dans ce sens, le ministre de l’Économie et des Finances, Abdoulaye Diop, a expliqué que « l’harmonisation du cadre juridique, comptable et statistique des Finances publiques ainsi prescrite par le traité de l’Union, va rationaliser les procédures ». Elle va permettre également « de mettre en cohérence les règles d’élaboration, de présentation, d’approbation, d’exécution et de contrôle du budget de l’Etat et des Organismes publics au sein de l’Uemoa », poursuit le grand argentier de l’Etat.

La nouvelle réforme confère également un pouvoir de contre-expertise des projets de loi ou de décret sectoriel au ministre des Finances, puisque toutes les dispositions légales ou réglementaires ont, directement ou indirectement, des impacts budgétaires et financiers.

Samba THIAM et Soukeyna DIOP (stagiaire)
Lasquotidien.info

© PiccMi.Com - Le Magazine du Web Sénégalais

Mardi 19 Octobre 2010 - 13:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9