contenu de la page



L’expert psychiatre Daniel Zagury se penche sur la jeune Sénégalaise : Fabienne Kabou, un «cas historique»





L’expert psychiatre Daniel Zagury se penche sur la jeune Sénégalaise : Fabienne Kabou, un «cas historique»
Psychologues et psychiatres témoignent depuis mercredi devant la Cour d’assises de Saint-Omer pour tenter de déterminer si Fabienne Kabou, accusée d’avoir tué sa petite fille de 15 mois, est atteinte ou non d’une pathologie mentale. Hier, c’était le tour de l’expert psychiatre Daniel Zagury qui présente l’accusée comme «un cas historique qui a intrigué la France entière».

Fabienne Kabou est un «cas historique» pour l’expert psychiatre Daniel Zagury. Ce dernier qui témoignait jeudi aux assises du Pas-de-Calais, au quatrième jour du procès de cette mère accusée d’avoir tué sa petite fille de 15 mois, a parlé devant la barre d’une femme «très intelligente», qui délire «du début à la fin». Appelé à l’image de ses confrères à percer la personnalité complexe de Fabienne Kabou et au finish répondre à la question de la responsabilité de l’accusée, Daniel Zagury est revenu sur sa première rencontre avec Fabienne Kabou. Il dira à l’attention de la Cour d’assises : «Ma première impression face à [elle] était singulière : elle a un langage de grande précision, son récit est dominé par l’intellectualisation et elle présente les faits comme une énigme». «Le cas Kabou qui a intrigué la France entière est singulier. Il est historique, ce n’est pas une petite menteuse, c’est une grande délirante», a encore déclaré Daniel Zagury. Qui ajoute qu’«elle était dans un mélange constant de cohérence et d’irrationalité».
L’accusée avait affirmé à l’expert avoir été «poussée par une force extérieure» au moment des faits. Ce qui amène ce dernier à analyser que plongée «dans son délire», Fabienne Kabou a tué sa fillette du fait qu’elle se sentait «menacée par un danger pire que la mort», par des «forces extérieures». Le célèbre psychiatre d’ajouter que selon l’accusée, son acte revêt «une dimension altruiste».
Parlant de la sorcellerie que cette dernière invoque pour justifier son acte, Daniel Zagury la considère comme «la version soft de son délire». Une autre façon pour l’expert psychiatre de montrer que Fabienne Kabou y adhère, «par défaut», puisque ne trouvant pas d’autres explications pour rationaliser son geste.
Fabienne Kabou ne présente «pas de pathologie mentale» demeure aussi une autre expertise, menée par le psychiatre Louis Roure et le psychologue Alain Penin. «Ok, j’ai compris. Je suis malade», aurait reconnu dans la matinée Fabienne Kabou à son conseil Me Fabienne Roy-Nansion, a rapporté cette dernière à la Cour.
Pour rappel, le 19 novembre 2013 à Berck-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, la Sénégalaise Fabienne Kabou avait commis un infanticide en abandonnant à mort sa fille, Adélaïde, sur une plage à marée montante. La petite finira par être emportée par les vagues glaciales, alors que sa maman avait annoncé au père du nourrisson, Michel Lafon, un ancien cadre supérieur de trente ans son aîné, qu’elle se rendait au Sénégal le confier, pour quelque temps, à sa famille. Il n’en fut rien, malheureusement.

lequotidien.sn

PiccMi.Com

Vendredi 24 Juin 2016 - 16:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9