contenu de la page



L’or grimpe encore



A 1870 dollars/l’once à raison de 59,86 dollars le gramme. La valeur refuge a bien trouvé son terreau fertile : la crise financière qui ravage actuellement les marchés. C’est bien connu, l'or a tendance à monter en période de trouble, d’où son caractère de « valeur refuge » et rien ni personne ne peut intervenir pour en faire baisser le cours.



L’or grimpe encore
C’est le grand favori des marchés. Le prix de l'or s'est hissé vendredi pour la première fois au-dessus de 1.870 dollars l'once, profitant de son statut de valeur refuge face à une nouvelle débâcle des places boursières en Asie et en Europe au lendemain d'un jeudi noir. Vers 10H45 GMT (12H45 à Paris), le cours de l'once d'or est monté à 1.878,15 dollars sur le marché au comptant, un niveau sans précédent, dépassant son précédent record enregistré jeudi à 1.828,80 dollars, avant de réduire ses gains. Vers 17H00 GMT, il évoluait autour de 1.850 dollars.

Le métal jaune était comme la veille le grand bénéficiaire de la déroute des marchés d'actions, qui ont de nouveau lourdement chuté en Europe avant de limiter leur plongeon en fin d'échanges, toujours minés par le spectre d'un possible retour en récession de l'économie américaine.

"Les investisseurs préfèrent se tourner vers l'or en tant qu'actif physique", dont la valeur n'est adossée à aucun émetteur, "et particulièrement en cas de fort accès de nervosité sur les marchés financiers", commentait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

"La peur et la panique sur les marchés financiers précipitent les investisseurs vers l'or (...) qui est clairement considéré comme une sorte d'assurance par les temps qui courent", confirmaient les analystes de Commerzbank.

Une salve d'indicateurs en berne, montrant notamment une stagnation de l'immobilier, une remontée du chômage et un plongeon en août de l'activité manufacturière de la région de Philadelphie, avait ébranlé jeudi des marchés déjà tourmentés par la morosité persistance de l'économie américaine.

Les banques Morgan Stanley puis JPMorgan ont exacerbé les inquiétudes des investisseurs en abaissant à tour de rôle leurs perspectives sur la croissance des Etats-Unis.

Cet environnement rend d'autant plus probable la poursuite d'une politique accomodante de la banque centrale américaine (Fed) pour soutenir une croissance vacillante - au risque d'entretenir des tensions inflationnistes et de conforter l'éclat de l'or, réputé être un bouclier efficace contre l'inflation.

Par ailleurs, les incertitudes persistante sur la crise des dettes souveraines dans la zone euro alimentent également la fébrilité des investisseurs et l'envolée de l'or, après un mini sommet franco-allemand, mardi, qui n'est guère parvenu à rassurer les marchés.

Le métal jaune, qui représente un bon bouclier face à la volatilité des marchés et des devises, continuait de jouer son rôle de valeur refuge, aux côtés d'autres actifs considérés comme plus sûrs par les investisseurs, tels que le yen et le franc suisse, ou les obligations d'Etat américaines et allemandes.

"Tout dépend de la perception de l'environnement macro-économique (par les opérateurs), mais tant que l'aversion pour le risque se renforcera, l'or pourrait grimper encore davantage... notamment si on assiste à une montée du risque de défaut sur certaines dettes souveraines de la zone euro", ajoutait M. Kryuchenkov. Et étant donné que son prix est libellé en dollars, son cours augmente d'autant plus que la monnaie américaine est faible, ce qui laisse encore de belles perspectives de hausse.


Dimanche 21 Août 2011 - 16:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9