contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



LA PERSPECTIVE D’UNE INTERDICTION DE LA BURQA, DANS L’ESPACE CEDEAO AU MENU



La perspective d’une interdiction, dans l’espace CEDEAO, du port vestimentaire rendant difficile l’identification d’une personne et d’autres sujets économiques et judicaires constituent le menu des journaux reçus vendredi à l’APS.



Le Soleil ouvre sur la 48e session ordinaire de la CEDEAO à Abuja en titrant : ‘’L’efficacité et l’engagement de Macky Sall salués’’. Le journal revient aussi la ‘’détermination’’ affichée par les leaders de la sous-région à combattre le terrorisme et le chômage.

Le quotidien gouvernemental note aussi que la CEDEAO ‘’veut interdire le voile intégral’’.
Sur la question de l’interdiction du voile intégral, Walfadjri titre : ‘’Macky Sall obtient le feu vert’’.

’’Soumise à l’appréciation de la CEDEAO, la question du port du port du voile intégral connait une réponse de l’organisation sous-régionale qui invite ses Etats membres à interdire tout port vestimentaire rendant difficile l’identification d’une personne’’, écrit Walf.

Sur un tout autre sujet, Le Témoin quotidien s’intéresse aux infrastructures et titre : ’’Le coup de baguette de Macky Sall sur Diamniadio’’. Le journal note qu’en un an, ‘’un hôtel 5 étoiles, un complexe sportif comprenant une salle de basket ultra moderne, un parc des expositions et un marché d’intérêt national verront le jour. Le tout sur un financement turc. Un véritable coup de baguette magique’’.

Concernant les infrastructures toujours, Sud Quotidien annonce la signature d’un 5e avenant entre l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) et le Groupe Bin Laden. ‘’Macky Sall sauve l’AIBD’’, selon Sud qui revient sur ‘’les dessous’’ de cet accord. Avec la signature de ce 5e avenant, la fin de travaux de l’AIBD est prévue en décembre 2016.
D’autres journaux s’intéressent aux affaires judiciaires. Malgré la levée de l’interdiction de sortie du territoire qui frappait des responsables du régime d’Abdoulaye Wade, La Tribune souligne que Madické Niang et Samuel Sarr sont encore ‘’dans le flou’’.

A propos du procès en appel dans l’affaire du Plan Jaxaay, Enquête affiche à sa Une : ‘’Aïda Ndiongue retourne à la barre’’. La libérale et ses coè-prévenus doivent comparaître mardi pour un détournement de deniers publics portant sur 20 milliards de francs Cfa, selon Enquête.


Vendredi 18 Décembre 2015 - 07:54



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.