contenu de la page



LA PISCINE OLYMPIQUE AU BORD DU DELABREMENT Le maire de Dakar injecte 200 millions pour la réhabilitation de la structure



Mauvaise qualité de la construction, local technique mal conçu, au sous-sol des carreaux cassés : la piscine olympique nationale est aujourd’hui au bord du délabrement. Du moins, c’est l’avis de son directeur. Face à la presse hier, Youssoufa Sy a annoncé que le maire a décaissé une somme de 200 millions pour la réhabilitation du complexe.



LA PISCINE OLYMPIQUE AU BORD DU DELABREMENT  Le maire de Dakar injecte 200 millions pour la réhabilitation de la structure


Inaugurée en 2002 par Wade, la piscine olympique nationale est aujourd’hui gravement menacée. La révélation a été faite hier par le directeur de la structure, Youssoufa Sy, lors d’un face à face avec la presse. En fait, dans sa phase test, la gestion de la piscine était confiée à l’Etat-major qui a veillé sur elle comme du lait sur le feu. Mais, en 2003, avec le transfert des compétences, l’Etat du Sénégal a légué sa gestion à la mairie de Dakar et c’est alors que des failles ont commencé à voir le jour. Toutefois, depuis son arrivée à la direction de la structure en janvier 2010, Youssoufa Sy tente de relever le défi. « Mon défi majeur est d’assurer l’entretien qui ne préoccupait pas trop mon prédécesseur », soutient-il. En 8 ans seulement, la piscine olympique a déjà commencé à perdre sa valeur. Et c’est pour cela, à en croire son directeur, que le maire de Dakar a mis la main à la poche pour décaisser une enveloppe de 200 millions, afin de réhabiliter le complexe. Pour rendre plus attractif ce bijou des Dakarois, Youssoufa Sy, directeur de la piscine olympique nationale décline la nouvelle vision du maire de Dakar qui consiste à « impulser une nouvelle dynamique dans la gestion des installations sportives, par une participation plus active des collectivités locales dans la mise en œuvre des politiques de développement du sport ». Il s’agit également de « soutenir, encourager et accompagner tous les efforts et initiatives de la ville de Dakar tendant à permettre de développer la pratique des activités physiques et sportives de la cité ». Toujours selon le directeur, cette nouvelle politique consiste surtout à gérer les installations conformément aux normes de sécurité et d’hygiène au bénéfice de la population.
Il s’agit aussi de faciliter à la fédération de natation la mise en œuvre de la politique de développement et de promotion de la natation sénégalaise.

Par ailleurs, le directeur de la structure a tenu à préciser qu’ils font aussi du social. « Nous avons permis à 600 élèves de venir apprendre gratuitement la natation et nous allons élargir le projet », se vante-t-il. Ce, dans un programme intitulé « la natation scolaire » qui permet l’initiation aux techniques de nage. Ce programme vise, d’une part, dans une démarche préventive, à contribuer efficacement à faire baisser le taux de noyade dans nos côtes, en période de vacances où la population juvénile est souvent affectée ; et d’autre part, à lutter contre les maladies dites modernes qui affectent considérablement les performances intellectuelles (stress, sédentarité, hypertension etc).

Aussi, Youssoufa Sy de rappeler que la piscine olympique nationale offre une gamme de services attrayants et diversifiés, où se retrouvent les services de mise en forme, d’apprentissage de la natation, d’hébergement et de restauration.

Djiby BA
Lasquotidien.Info

PiccMi.Com

Jeudi 16 Septembre 2010 - 11:42



Réagissez à cet Article

1.Posté par jean le 25/10/2010 09:17

La Place du Souvenir Africain aussi, et délabrement avancé à cause d'une mauvaise gestion. même pas 3 ans d'exisence.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9