contenu de la page



LE BUDGET 2015 EN DROITE LIGNE DES PRIORITÉS DU PSE : AGRICULTURE, INFRASTRUCTURES, ENERGIE, TOURISME, SOCIAL





LE BUDGET 2015 EN DROITE LIGNE DES PRIORITÉS DU PSE : AGRICULTURE, INFRASTRUCTURES, ENERGIE, TOURISME, SOCIAL
Projetées à 2.869 milliards de FCfa en 2015, les ressources du budget général seront orientées, durant cet exercice, vers la réalisation du Plan Sénégal émergent (Pse) avec une projection de dépenses d’investissement de 962 milliards de FCfa. C’est ce qu’a révélé, hier, devant les députés, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, à l’ouverture du marathon budgétaire. L’Etat, selon Amadou Bâ, tient ainsi à recadrer le budget avec le Pse.

Comme à l’accoutumée, le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, a été le premier département à ouvrir le marathon budgétaire à l’Hémicycle. Hier, l’argentier de l’Etat, Amadou Bâ, s’est évertué à éclairer la lanterne des députés sur les contours et les enjeux du budget 2015 de l’Etat du Sénégal.

D’emblée, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a précisé que ce budget n’est pas la continuité de celui de 2014 en ce sens qu’il cadre avec le Plan Sénégal émergent (Pse).

Arrêtée pour cet exercice à 2.869 milliards de FCfa contre 2.732 milliards en 2014, soit une hausse de 137 milliards de FCfa en valeur absolue, toute la politique budgétaire de 2015 devra s’appuyer sur le renforcement de la mobilisation des ressources pour le financement des investissements prévus dans le Pse, a déclaré Amadou Bâ.

Les dépenses d’investissements projetées à cet effet, ont été estimées à 962,2 milliards de FCfa. Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, qui a soutenu devant les députés que l’Etat n’éprouve aucune difficulté pour traduire cette ambition en réalité, a profité de l’occasion pour inviter les différents acteurs à s’approprier le Pse afin de favoriser l’émergence du Sénégal à l’horizon 2035.

Maintenir la dynamique de croissance

Les dépenses d’investissement s’inscrivent dans les orientations du gouvernement définies dans le Pse, avec la priorité accordée aux secteurs de l’agriculture, des infrastructures et services de transport, de l’énergie, du tourisme, de l’habitat social, de l’industrie, mais aussi de l’éducation, de la santé et de la protection sociale.

« En 2014, on attend une croissance de 4,5 % hors secteur de l’agriculture et des risques Ebola », a rappelé le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

Cette dynamique sera maintenue en 2015 avec des prévisions de croissance annoncées à 5,4 %, une augmentation de la masse monétaire qui passe de 2.712 milliards en 2011 à 3184 milliards de FCfa en juillet 2014.

Soit une hausse de 471 milliards de FCfa. Il en est de même pour les crédits à l’économie où le Sénégal passe de 1.953 milliards à 2.436 milliards de FCfa à la même période en 2014. Soit une augmentation de 493 milliards de FCfa, a indiqué Amadou Bâ.

Cette santé financière du Trésor public met en évidence le degré de financement de notre économie par le système bancaire, a-t-il ajouté. L’Etat, a soutenu le ministre, est en train de procéder à une requalification et à une rationalisation des dépenses de fonctionnement ou d’investissement dans presque toutes les institutions du pays.

Redistribution des ressources

Le capital humain, la protection sociale et le développement durable occuperont également 25,6 % des investissements publics, a rappelé aussi le ministre de l’Economie.

Il a réitéré l’engagement de l’Etat à travailler pour plus d’équité sociale et à mieux redistribuer les ressources. Ainsi, il annonce un objectif de 200.000 ménages à atteindre en 2015 en ce qui concerne les bourses familiales pour un montant d’environ 20 milliards de FCfa tirés du budget de l’Etat.

« Le gouvernement a beaucoup amélioré la politique sociale de l’Etat avec une redistribution des ressources », a ajouté M. Bâ. Il indique également que les efforts seront maintenus dans la Couverture maladie universelle (Cmu).

PiccMi.Com

Jeudi 27 Novembre 2014 - 08:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9