contenu de la page



LE DÉFICIT COMMERCIAL RÉDUIT DE 18,5 MILLIARDS DE FCFA





LE DÉFICIT COMMERCIAL RÉDUIT DE 18,5 MILLIARDS DE FCFA
Les échanges de biens du Sénégal se sont traduits, en mai 2015, par une amélioration de 18,5 milliards de FCfa du déficit commercial qui s’est établi à 56,5 milliards contre 74,9 milliards en avril. Cette situation reflète une baisse plus importante des importations de biens (-49,7 milliards) que des exportations (-25,3 milliards).

Les activités commerciales du Sénégal avec le reste du monde ont été marquées par une amélioration de 18,5 milliards de FCfa du déficit commercial qui se situe à 56,5 milliards contre 74,9 milliards le mois précédent. En détail, les exportations de biens sont estimées à 107 milliards de FCfa au mois de mai 2015 contre 132,3 milliards en avril, soit une baisse de 19,1 % (-25,3 milliards).

Cette situation, d’après la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), est liée essentiellement à la contraction des ventes à l’étranger de ciment (-2,4 milliards), d’or brut (-3,0 milliards), de produits pétroliers (-6,6 milliards) et d’acide phosphorique (-13,9 milliards).

Toutefois, les exportations des produits alimentaires se sont inscrites en hausse de 10,5 % (+3,3 milliards de FCfa). A ce titre, les ventes à l’étranger de produits halieutiques et arachidiers se sont améliorées respectivement de 3,6 milliards et 2,4 milliards de FCfa en variation mensuelle.

Repli des exportations d’acide phosphorique

Cependant, les exportations de fruits et légumes se sont repliées de 3,3 milliards de FCfa. En glissement annuel, les exportations de biens ont baissé de 7,6 % (-8,8 milliards) au mois de mai 2015, du fait notamment de la contraction des exportations d’acide phosphorique (-4,4 milliards) et de produits pétroliers (-24,1 milliards).

Cette baisse, explique la note de conjoncture, a été notamment atténuée par les exportations de produits alimentaires qui se sont inscrites en hausse de 58,3 % (+12,8 milliards).

En cumul sur les cinq premiers mois de 2015, la valeur des exportations de biens s’est améliorée de 68,8 milliards de FCfa, s’établissant à 599,7 milliards contre 530,8 milliards sur la même période, un an auparavant.

Cette situation est liée principalement à l’accroissement des exportations de produits alimentaires (+57,9 milliards), d’acide phosphorique (+7,3 milliards), de ciment (+6,5 milliards) et d’or brut (+3,6 milliards). Par contre, les ventes à l’étranger de produits pétroliers se sont repliées de 40,7 milliards (-44,3 %) sur la période.

30 % des exportations
vers l’Uemoa


S’agissant des exportations du Sénégal vers l’Uemoa, elles sont estimées à 32,1 milliards au mois de mai 2015 contre 28,7 milliards le mois précédent, soit une hausse de 11,4 % (+3,2 milliards). Elles ont représenté 30 % de la valeur totale des exportations de marchandises au titre du mois de mai 2015 contre 21,8 % un mois auparavant, soit un gain de 8,2 %.

La part du Mali, principale destination des exportations du Sénégal dans l’Union, est passée de 55,3 % à 46,6 % sur la période, soit une perte de 8,7 points de pourcentage. Cette situation est essentiellement liée aux exportations de ciment qui ont représenté 43,8 % des produits exportés vers ce pays en mai 2015, contre 46,3 % le mois précédent.

Repli des importations
de produits pétroliers


Pour ce qui concerne les importations de biens du Sénégal, elles sont passées de 235,4 milliards au mois d’avril 2015 à 185,8 milliards en mai 2015, soit un retrait de 21,1% (-49,7 milliards). Cette variation résulte de la baisse de la valeur des importations de produits pétroliers de 58,8 % (27,8 milliards) imputable totalement aux huiles brutes de pétrole qui ont enregistré un repli de -99,9 % (-34,9 milliards).

Les importations de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles », de produits pharmaceutiques et de produits alimentaires ont respectivement connu une baisse de 5,5 milliards, de 5 milliards de FCfa et de 0,9 milliard, en variation mensuelle.

Cette situation a été légèrement atténuée par la hausse des achats à l’étranger de « machines, appareils et moteurs » (+1,7 milliard). En glissement annuel, les importations de biens ont diminué de 18 %, sous l’effet principalement des produits pétroliers (23,4 milliards), des produits alimentaires (5,3 milliards) et des produits pharmaceutiques (-1,7 milliard). Cette baisse a été amoindrie par l’augmentation des importations de « machines, appareils et moteurs » (+11,1 milliards).

Au total, sur les cinq premiers mois de 2015, les importations de biens sont évaluées à 1126,1 milliards contre 1116,4 milliards un an auparavant, soit une hausse de 0,9 % (+9,7 milliards), imputable essentiellement aux achats de « machines, appareils et moteurs » (+36,2 milliards), de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+13,4 milliards) et de produits alimentaires (+4,6 milliards).

En revanche, des replis ont été observés concernant les importations de produits pétroliers (-66,7 milliards) et de produits pharmaceutiques (-2,2 milliards). Pour les importations de biens en provenance des pays de l’Uemoa, elles sont estimées à 5,9 milliards de FCfa au mois de mai 2015 contre 3,3 milliards en avril 2015, soit une hausse de 2,6 milliards.

Elles ont ainsi représenté 3,2 % de la valeur totale des importations de biens au courant du mois de mai 2015 contre 1,4 % le mois précédent. La Côte d’Ivoire demeure le principal fournisseur du Sénégal au sein de la zone, avec une part évaluée à 94,5 % en mai 2015 contre 83,8 % le mois précédent, soit un gain de 10,7 %.

Le Soleil

PiccMi.Com

Lundi 6 Juillet 2015 - 11:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9