contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



LE DÉMARRAGE DE LA CAMPAGNE POUR LE RÉFÉRENDUM EN EXERGUE



Les quotidiens parvenus lundi à l’APS traitent principalement du démarrage de la campagne pour le référendum du 20 mars prochain, dans le cadre de laquelle le président de la République, Macky Sall, a effectué ce week-end un déplacement à Touba, la capitale du mouridisme.



Le Soleil ouvre avec la visite du Chef de l'Etat à Mbacké Kadior, chez le khalife général des mourides et relaie les propos présidentiels : «Je ne ferai rien qui va à l'encontre de l'islam».

Le journal écrit que «rassuré, Macky Sall confiant de la victoire du Oui». «Visite du président Macky Sall à Mbacké Kadior : Les incroyables confidences de Cheikh Bass», titre Libération.

Dans ce journal, le porte-parole du khalife rappelle à Macky : «Quand il y a eu les heurts entre le pouvoir et l'opposition, il m'a encore dit…Sachez que ce que vous êtes venus chercher, vous l'avez».

«Campagne électorale pour le référendum du 20 mars : Le grand jeu !», titre EnQuête, estimant que «Macky obtient un Oui du khalife général des mourides».

L'Observateur parle de «démarrage à 100 à l'heure» de la campagne électorale pour le référendum et note que «le Non se déferle dans la banlieue et à Thiès» et revient sur ce qu'il appelle «ndiguël voilé de Touba en faveur du Oui».

«Ouverture de la campagne : Coups de feu, armes blanches, agressions d'entrée de jeu», note Le Populaire à sa Une.

Selon Sud Quotidien, «la pêche des voix s'emballe», alors que dans L'As, Seydou Guèye, porte-parole du Gouvernement assène ses vérités. «Diouf Sarr (maire de Yoff) recadre You qui attaque Khalifa», titre La Tribune.

Sur le vote des militaires et paramilitaires, Le Témoin note que «les soldats portés déserteurs».

«Faible taux de participation : Les militaires boycottent le référendum», titre Walfadjri, à côté de Rewmi qui constate que «militaires et paramilitaires boycottent les urnes».


Lundi 14 Mars 2016 - 09:19



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.