contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



LE DIFFÉREND MAIRIE DE DAKAR-MINISTÈRE DU RENOUVEAU URBAIN EN EXERGUE



La livraison de vendredi de la presse quotidienne revient de plus belle sur le différend opposant la mairie de Dakar au ministère du Renouveau urbain et du Cadre de vie, au sujet de l’aménagement de certaines places publiques de la capitale sénégalaise.



LE DIFFÉREND MAIRIE DE DAKAR-MINISTÈRE DU RENOUVEAU URBAIN EN EXERGUE
Jeudi, le maire Khalifa Sall a mobilisé devant l’Hôtel de ville de Dakar, ses partisans et sympathisants, devant lesquels il ‘’a pris l’engagement d’aller jusqu’au bout dans son projet d’aménagement de la place de l’Indépendance’’, rapporte le quotidien Enquête.

L’édile de la municipalité de la capitale sénégalaise ‘’ne veut faire aucune concession’’ dans cette affaire, affirme le journal. ‘’Ce qu’on prévoit de faire, on le fera. Nous ne comptons pas reculer d’un iota’’, assure Khalifa Sall dans des propos rapportés par Le Populaire.

‘’Le maire de Dakar est plus que jamais déterminé à aller au bout de sa logique. Khalifa Sall va poursuivre le projet de réaménagement de la place de l’Indépendance’’, au vu notamment de sa dernière sortie. ‘’Il ne compte ni reculer, ni renoncer’’, reprend L’Observateur.

‘’Devant des militants venus nombreux, Khalifa Sall a expliqué que l’heure est au dialogue citoyen et à reddition des comptes’’, indique Le Témoin quotidien. ‘’Les élus de la radicalisation’’, affiche L’As, parlant de Khalifa Sall et des maires engagés à ses côtés, dont Alioune Ndoye (Dakar-Plateau) et Moussa Sy (Parcelles assainies).

Le maire de Dakar ‘’est disposé à aller jusqu’au bout de sa logique de confrontation avec l’Etat, pour restructurer et aménager la place de l’Indépendance actuellement à la source de son différend avec Diène Farba Sarr’’, le ministre du Renouveau urbain et du Cadre de vie, écrit Sud Quotidien.

Aussi Khalifa Sall s’est-il ‘’radicalisé’’ et ‘’a demandé aux populations de s’attendre au pire’’, souligne L’As.

‘’Appelant à une grande mobilisation des conseillers municipaux et des populations de la capitale, Khalifa Sall qui se dit victime de ses ambitions pour les Dakarois ne compte pas reculer dans le bras de fer qui l’oppose au gouvernement par le biais du ministre du Renouveau urbain’, ajoute le même journal.

‘’J’ai l’impression qu’on a commis le péché de vouloir travailler’’, tranche le maire de Dakar dans les colonnes du journal Le Quotidien. ‘’L’aménagement de la place de l’Indépendance ne sera pas le dernier contentieux qui l’opposera à l’Etat’’, prévient le journal.

‘’Le maire de Khalifa Sall semble en prendre conscience. Face à ses militants excités, ajoute Le Quotidien, il a prévu que la mise en œuvre de son programme pour Dakar ne sera pas sans anicroche’’.

‘’On ne connaît pas encore la date de la prochaine élection présidentielle. Mais le chef de file de la coalition Taxawu Ndakaru et ses partisans sont déjà dans une dynamique d’en découdre avec le président Macky Sall, candidat à sa propre succession’’, commente Walf quotidien.

Mais selon La Tribune, le maire de Dakar a finalement ‘’joué la carte de la responsabilité en appelant ses nombreux partisans à décrisper la situation, en dépit de la volonté de beaucoup parmi ses homologues d’en découdre avec le pouvoir central’’.

Aps


Vendredi 5 Février 2016 - 08:40



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.