contenu de la page



LE RAMADAN DES FUMEURS : Souffrir le martyre ou s’autoproclamer « Baye Fall »



De tous les jeûneurs, les fumeurs sont sans doute ceux qui souffrent le plus pendant le Ramadan. Privés de tabac tout au long de la journée, l’addiction diminue chez les plus accros. Tout le contraire pour les novices chez qui le fait de jeuner augmente l'envie de fumer. Toutefois, un troisième lot se fait distinguer : ceux qui s'autoproclament «Baye Fall» pour ne pas jeûner.



LE RAMADAN DES FUMEURS : Souffrir le martyre ou s’autoproclamer « Baye Fall »

Les organisations internationales de lutte contre le tabac ont remué ciel et terre pour trouver une solution à même de réduire les proportions démesurées du tabagisme, à défaut de le stopper. Des tentatives qui jusqu'ici se sont avé­rées sans résultat probant. Cependant, un remède inattendu fait surface : le mois de Ramadan.

Contraints de jeûner toute la journée, les fumeurs musulmans n'ont droit à la cigarette qu'après le, Ndogu. Conséquences : les boutiques de la banlieue notamment sont prises d'assaut par les fumeurs après la rupture.

Assis sur une chaise profitant de l'ombre d'un arbre devant chez son domicile, Abdoulaye Guèye est un accro du tabac. Pensif, mine abattu, il guette impatiemment l'heure de la rupture du jeûne pour se faire une cigarette, alors qu'il n'est que 16 heures 30 minutes. «C'est très difficile de jeûner pour un accro au tabac. Parfois, il arrive qu'on rompe avant l'heure parce qu'on n'arrive pas à tenir le coup», avoue-t-il. Avant d'ironiser : «Vous savez, je n'ai ni faim, ni soif, j'ai juste envie de fumer. Si le tabac n'était pas interdit pendant le jeûne, je pourrais jeûner pendant deux mois.»

Moins dépendant qu'Abdou­laye Guèye, un jeune homme, la vingtaine, habitant les Hamo de Guédiawaye, cache à ses parents son statut de fumeur. «Mes parents ne savent pas que je fume. Donc après la rupture, je fume en cachette devant une boutique à 500 mètres de chez moi», confie le jeune homme sous le couvert de l'anonymat. Et il n'est pas le seul à vivre cette situation dans cette partie de la banlieue. En effet, ils sont nombreux à prendre d'assaut les boutiques après la rupture. La plupart d'entre eux sont relativement jeunes et valsent dans la fourchette d'âge comprise entre 17 à 23 ans. Une boutique nichée dans une de ces cités du littoral de Guédiawaye est le lieu de rencontre de ces jeunes fumeurs après un Ndogu pris à la hâte.

19 heures 45 minutes, la rupture vient juste d'être annoncée et la boutique affiche déjà le plein. Derrière, une fumée brouillardeuse se dégage et empeste l'air. Sur place, de jeunes fumeurs, une dizaine environs, discutent, cigarette à la main. «Il faut que l'on comble le manque de la journée», lance un d'entre eux. Ici, les riverains sont habitués à cette scène. Aussi, ces jeunes passent-ils quasiment invisibles.

L’envie augmente chez les débutants

Le Ramadan a un autre impact encore plus extraordinaire chez les fumeurs. Selon les confidences de certains parmi eux, le nombre de cigarettes fumées par jour diminue considérablement pendant le mois béni. Par conséquent, 1'addiction se réduit chez les plus accros.

Rencontré de nouveau après la rupture, Abdoulaye Guèye révèle : «En temps normal, je fume 7 cigarettes par jour. Mais, pendant le Ramadan, je n'en prends que quatre.» À en croire ce dernier, les quatre cigarettes sont bien réparties dans le temps. «Je prends une après la rupture, une après le dîner; une avant de me coucher et pour finir une après le xëd», poursuit notre interlocuteur qui en’ est à sa première.

Cependant, la tendance se renverse chez les novices. Contrairement aux plus accros qui revoient à la baisse leur degré d'addiction pendant le Ramadan, ces jeunes qui ont récemment commencé à flirter avec le mégot accélèrent plutôt la cadence. Au lieu d'en faire moins, ils en font plus que d'habitude. «je fumais trois cigarettes par jour en temps normal, mais pendant le Ramadan, mon envie pour le tabac augmente. Par conséquent, je fume cinq tabacs par jour pendant le Ramadan», confie un jeune fumeur. Chose que semble confortée sa bande, car la tendance est la même pour la majorité.

S'autoproclamer « Baye Fall » pour ne pas jeûner

Ces fumeurs jeûneurs en cachent d'autres non moins fumeurs, mais pas jeûneurs. Ces derniers se réfugient derrière le phénomène des «Baye Fall» pour ne pas observer le jeûne. Ainsi, ils s'autoproclament «Baye Fall» afin d'«échapper» aux exigences du mois béni. Les déclarations : «Je suis Baye Fall, donc je ne jeûne pas» fusent de partout et sonnent comme un prétexte infaillible pour certains fumeurs.

Thiebeu NDIAYE
Source Walf Grand Place
Via Xibar.net


PiccMi.Com

Samedi 4 Septembre 2010 - 14:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9