contenu de la page



LE RASSEMBLEMENT DES AGENTS DE LA MAIRIE DE RUFISQUE DÉGÉNÉRE : UN POLICIER OUVRE LE FEU ET ATTEINT UN VENDEUR DE CARTES DE CREDIT A LA TETE





LE RASSEMBLEMENT DES AGENTS DE LA MAIRIE DE RUFISQUE DÉGÉNÉRE : UN POLICIER OUVRE LE FEU ET ATTEINT UN VENDEUR DE CARTES DE CREDIT A LA TETE
PICCMI.COM- Le rassemblement des 119 agents municipaux de Rufisque a viré à la catastrophe, hier matin. Et c’est le vendeur de cartes de crédit Mansour Sall qui a payé les pots cassés, lui qui a reçu une balle à blanc tirée par un agent police. Atteint à la tête, il a été évacué dans un état critique vers un hôpital de la place.

Une personne grièvement blessée, une autre interpellée par la police. C’est le bilan des affrontements entre les forces de l’ordre et les 119 agents municipaux non redéployés qui manifestaient, hier, pour réclamer leurs arrières de salaires à la ville de Rufisque. L’intervention musclée de la police a causé une grave blessure à Mansour Sall, un vendeur de cartes de recharge de crédit téléphonique, qui tient un petit commerce devant l’hôtel de ville. Touché à la tête par une balle à blanc, Mansour Sall a été évacué par les sapeurs-pompiers vers l’hôpital Principal dans un état critique.

Selon Amadou Gabin Boye, Secrétaire général de l’intersyndicale des agents de la mairie de Rufisque, le policier a tiré à bout portant sur ce marchand. Cela, après l’alerte du maire de la ville, Daouda Niang. A l’en croire, il n’y avait ni rassemblement, ni affrontement, ni menace à l’ordre publique lorsque la police a chargé.

C’est en tout cas des agents de la mairie arborant des brassards rouges, aux abords de leur lieu de travail, afin de montrer pacifiquement leur frustration, qui ont été pris à partie. Cela, alors qu’ils tentaient de barrer la route nationale, ce qui a fait dégénérer la situation. «Cette situation est déplorable. Ces gens restent jusqu’à présent des embauchés en bonne et due forme. S’ils ne sont pas des employés à la norme, le payeur a commis une faille en les payant tous les deux mois derniers. Ils ont reçu deux mois d’arrières de salaires après une rencontre entre le préfet, tous les maires et le payeur», a déploré M. Boye.

Poursuivant, il ajoute qu’après la réunion du jeudi dernier, ils avaient retenu que les 119 agents non redéployés, ceux des communes de l’Ouest et du Nord seront payés ce mois-ci. La mutualisation des salaires était même prévue. La mairie de ville devant continuer de payer les salaires pendant un an. Mais le payeur n’a pas respecté ses engagements. Il a payé les deux communes et laissé les 119 agents de la ville en les faisant valser de rendez-vous en rendez-vous.

Selon le syndicaliste, «le ministre des Collectivités locales, Oumar Youm, est en train de tromper Macky Sall. Car l’Acte 3 est un échec sur certaines parties. M. Youm ne cesse de répéter que l’Acte 3 ne créera pas de chômeurs. Mais c’est tout à fait le contraire. Même le maire est d’avis que ces 119 agents sont des embauchés à la régulière. Le maire est mis devant un fait accompli qui ne dépend pas de sa volonté. Mais s’il les renvoie, il n’aura plus la possibilité d’embaucher d’autres personnes à l’avenir. Pire, il sera traîné devant les tribunaux et risque de payer des dommages qui vont peser sur le bon fonctionnement de sa structure».

En outre, Amadou Gabin Boye a invité les forces de l’ordre à plus de sérénité dans certains cas. Car leur mission est de veiller à la sécurité des personnes et non de les violenter.


Le Populaire

PiccMi.Com

Mardi 13 Janvier 2015 - 13:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9