contenu de la page



LES ICS SE RELANCENT : «DE 750.000 TONNES AU 31 DECEMBRE 2014, LA PRODUCTION PASSE A 1.060.000 TONNES AU 31 DECEMBRE 2015»





Les industries Chimiques du Sénégal (ics) sont sur la voie e retrouver leur statut de leader de l’industrie nationale. Ce constat est du Comité de suivi du plan d’affaires mis en place, après la signature du protocole d’accord entre l’Etat du Sénégal et l’actionnaire stratégique. Selon le directeur de Cabinet du ministre de l’industrie et des Mines Modienne Guissé, les ics sont en pleine expansion. Et la production qui est passée de 750.000 tonnes au 31 décembre 2014, à 1.060.000 tonnes au 31 décembre 2015 l’atteste parfaitement.

C’est au pas de charge que le Comité de suivi du plan d’affaire, mis en place à la suite de la signature du protocole d’accord sur la relance des Industries Chimiques du Sénégal (Ics), entre le gouvernement du Sénégal et l’actionnaire stratégique, en l’occurrence Indorama, a visité hier les différentssites de l’entreprise à Darou Khoudoss. Selon le directeur de Cabinet du ministre de l’Industrie et des Mines qui conduisait la délégation, comprenant entre autres un représentant de la présidence de la République et de hauts responsables d’Indorama, il s’agissait de se rendre compte sur le terrain, de l’état d’exécution du plan d’affaire.

«Après avoir fait le tour de la mine et des différents sites des Ics, nous partons satisfaits des constats qui ont été faits et qui sont en adéquation avec la situation déclinée dans les rapports reçus. Partout, nous avons constaté que les termes du plan d’affaire sont en train d’être exécutés de façon satisfaisante et les Ics sont effectivement sur les chantiers d’un retour à la rentabilité », soutient Modienne Guissé.

Pour étayer ses propos, il indique qu’«au 31 décembre 2014, la production de l’usine était à 750.000 tonnes de minerai de phosphate. Et au 31 décembre 2015, elle est passée à 1.060.000 tonnes de minerais et l’objectif est de produire 1.800.000 tonnes de minerais d’ici la fin de l’année 2016. Pour l’acide phosphorique destiné à l’exportation, une production de 500.000 tonnes est prévue, pour une capacité de 600.000 tonnes que la société aurait pu atteindre, mais elle a préféré attendre, parce que tenant compte de l’état du chemin de fer et de la capacité de transport. Et cette production va permettre à l’entreprise de commencer déjà à produire des bénéfices.
D’ailleurs à la fin de l’année 2015, soit un an seulement après le lancement du processus de redressement, nous nous attendons à des comptes financiers équilibrés à excédentaires».

UN PASSE DIFFICILE

Revenant sur la période tumultueuse traversée par les Ics, Modienne Guissé affirme que l’actuel gouvernement avait trouvé une crise profonde qui avait compromis les activités de l’entreprise et qui tendait même vers l’arrêt définitif. En relation avec le partenaire principal de l’époque, des discussions ont été engagées pendant plusieurs mois, pour trouver une porte de sortie de crise. Finalement, dit-il,un protocole d’accord a été signé le 20 août 2014 avec un nouveau repreneur stratégique, en l’occurrence Indorama. Il s’agissait d’un investissement pour la réhabilitation de toutes les installations des Ics, pour un montant de 225 millions de dollars dont 100 millions de dollars en fonds propres.

«Ensuite avant même la fin de ce mois d’août, Indorama avait décaissé les 100 millions de dollars constituant sa quote-part au capital. Un plan d’affaire a ensuite été adopté par le Conseil d’administration des Ics et un compte rendu est régulièrement fait de l’évolution de ce plan d’affaire. Le gouvernement ne s’est pas arrêté là. Il a décidé, en accord avec le partenaire stratégique, de la mise en place d’un Comité de suivi de l’exécution du plan d’affaire, pour nous assurer que de période en période, les engagements qui sont prévus, seront tenus», explique le directeur de Cabinet du ministre Aly Ngouille Ndiaye.

L'As

PiccMi.Com

Mercredi 27 Janvier 2016 - 18:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9