contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



LES QUOTIDIENS S’INTÉRESSENT À DIVERS SUJETS



Les quotidiens reçus mercredi à l’APS évoquent entre autres sujets la perspective d’une hausse des tarifs à la société de transport public Dakar Dem Dikk, la situation à la gare routières des Baux Maraîchers et la passation de service entre le Directeur général de la police entrant, Oumar Maal, et son prédécesseur Anna Sémou Faye.



Dans le domaine des transports, Walfadjri alerte sur une possible hausse des tarifs de la société de transport public en affichant en une : ‘’Dakar Dem Dikk, hausse en vue sur les tickets de transport’’.


Le journal relève que, ‘’contrairement aux bus Tata qui se frottent les mains chaque jour sur le dos du contribuable, Dakar Dem Dikk broie du noir. Cela, à cause des tarifs très bas pratiqués sur ses lignes. Une situation qui ne milite pas toujours en sa faveur’’.

Ainsi, ‘’pour permettre à sa compagnie de souffler économiquement, son directeur général Me Moussa Diop a révélé que (l’entreprise) est en train d’étudier les possibilités d’une augmentation de ses tarifs’’, explique Walfadjri.

Le journal précise que le directeur général de la compagnie ‘’a posé le débat’’, hier (mardi), face à la presse en marge de la remise d’un chèque de 80 millions de francs Cfa à l’Institution de prévoyance maladie (IMP) des travailleurs.

Evoquant le même sujet, Le Populaire titre : ‘’Vers une hausse des tarifs de Dakar Dem Dikk’’. Dans le journal, Me Moussa Diop déclare : ‘’Si les populations veulent un bus toutes les trois minutes, il y a un prix à payer’’.

Au sujet des transports toujours, Enquête note que moins de deux ans après sa mise en service, ‘’Baux Maraîchers se meurt’’.

’’Plus d’un an après son ouverture, la gare routières des Baux Maraîchers n’arrive toujours pas à faire l’unanimité. Elle doit faire face à la concurrence des gares clandestines qui pullulent dans Dakar, mais aussi les véhicules particuliers qui exercent ‘’illégalement+’’’’, écrit Enquête.

Le journal ajoute : ‘’Les transporteurs sur place attendent désespérément les clients. Cette situation entraine de pertes énormes pour le gestionnaire qui informe que les Baux Maraîchers ne peuvent pas générer plus de 60 millions de recettes mensuelles alors que les charges : salaires, électricité, eau, sécurité….avoisinent les 80 millions de francs Cfa’’.

Dans sa livraison du jour, Le Populaire revient sur la cérémonie d’installation, mardi, du nouveau directeur général de la Police, Oumar Maal, qui remplace à ce poste Anna Sémou Faye. Le journal fait état de ‘’règlements de comptes policés’’ à travers cette ‘’leçon de morale d’Anna Sémou Faye sur la +solidarité, la cohésion et l’esprit de corps’’.

Les journaux s’intéressent aussi à l’affaire Bassirou Faye, l’étudiant tué en août 2014 lors d’une manifestation au campus de l’Université de Dakar, avec le renvoi du policier Boughaleb devant la Chambre criminelle.


Mercredi 21 Octobre 2015 - 09:29



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.