contenu de la page



Le Ministre de l’Economie relève les tendances



« La décennie des années 2000 s’est terminée dans un contexte de marasme économique, tant et si bien que la tendance des années 1995-2005 a connu une rupture qui s’est traduite par un arrêt de la dynamique d’accréditation de la croissance et du processus de réduction de la pauvreté monétaire des populations ». C’est en substance la déclaration faite hier, mercredi 05 janvier, par le ministre d’Etat, ministre de l’économie et des finances, Abdoulaye Diop à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux de son département pour l’année 2011.



Le Ministre de l’Economie relève les tendances
Abdoulaye Diop, ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances, impute la vulnérabilité de l’économie et ses capacités de résistance à la succession de chocs de grande ampleur que le Sénégal a connus. C’était à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an de son département, qui s’est tenue hier, mercredi 5 janvier dans le hall du Théâtre national Daniel Sorano.

En termes de défis pour 2011, l’argentier de l’Etat met au premier rang « la finalisation du processus d‘actualisation de nos outils de planification du processus de développement ».

Pour ce qui est du nouveau programme conclu avec le Fmi dans le cadre de l’Ispe(Instrument de soutien ), le ministre d’Etat a exhorté le personnel à maintenir l’engagement et le rythme pour les nouvelles mesures à mettre en œuvre en 2011.

«Les défis que voilà nous incitent à maîtriser davantage la situation présente afin, notamment, de mieux comprendre les ressorts de l’économie et ses capacités réelles de progression », soutient-il.

Il indique toutefois que « la croissance a repris sa tendance à l’accélération en 2010, à la faveur notamment de l’apurement des arriérés de paiement vis-à-vis du secteur privé et de la relance de l’économique mondiale».

Mieux, il soutient que « l’ensemble de l’économie (secteur secondaire, tertiaire, primaire) a bénéficié du contexte de faible inflation qui a prévalu en 2010, grâce, notamment, à la maîtrise des prix des produits alimentaires. Cette situation a joué, en particulier, en faveur de l’amélioration de la compétitivité-prix du Sénégal ».

S’agissant des recettes publiques, le ministre des Finances précise qu’elles ont suivi la dynamique de reprise de la croissance pour augmenter de plus de 13 % par rapport à 2009 tandis que l’accroissement des dépenses publiques a été maintenu à 6,1%. La dynamique de hausse a surtout profité aux dépenses d’investissement estimées à 703 milliards de FCfa en 2010 soit 11% du Pib.

Sur la période 2011-2015 qui nous sépare de l’horizon retenu pour l’atteinte des Omd, Abdoulaye Diop estime que « les objectifs principaux du nouveau document de politique économique et social et du nouveau programme Ispe appuyé par le Fmi, sont, entre autres: Mener une politique prudente en matière de finances publiques et d’endettement, l’amélioration de la qualité des dépenses afin de préserver la stabilité macroéconomique et l’accroissement des recettes afin de dégager une plus grande marge de manœuvre budgétaire. Ce en vue de financer les dépenses prioritaires, y compris des investissements supplémentaires dans les infrastructures ».

Source: SudOnline

Mr.cmr - PiccMi.com

Jeudi 6 Janvier 2011 - 17:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9