contenu de la page



Le Président de la banque mondiale avertit : « Le monde est dans une zone de danger »



La crise dans les pays développés pourrait ne pas épargner les pays en développement, a averti le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick.



Le Président de la banque mondiale avertit : « Le monde est dans une zone de danger »
Le président du groupe de la Banque mondiale, Robert Zoellick, a tiré la sonnette d’alarme hier en déclarant que « le monde est dans une zone de danger », faisant référence à la crise économique qui secoue particulièrement les pays riches. « Une crise partie du monde développé pourrait devenir une crise pour les pays en développement », a-t-il averti, lors d’une conférence de presse à Washington Dc, en prélude des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. En 2008, beaucoup de personnes soutenaient n’avoir pas vu venir la turbulence économique mais, prévient M. Zoellick, « les leaders n’ont pas cette fois-ci une telle excuse ». A temps dangereux, responsables courageux, invite le patron de la Banque mondiale. Soucieux des répercussions de cette crise dans les pays en développement, M. Zoellick appelle l’Europe, le Japon et les Etats-Unis à s’attaquer aux problèmes de leurs économies avant que le problème n’ait une plus grande ampleur pour le reste du monde. « Ne pas agir, c’est irresponsable », lance-t-il. Les effets de la crise sur les pays en développement pourraient avoir pour nom, recul dans l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (Omd), inflation des prix des produits alimentaires aux « effets très défavorables ». Raison pour laquelle il appelle à rester vigilant face à la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, régions confrontées à des soubresauts politico-sociaux parfois violents. La crise fait aussi peser des risques sur les envois de fonds des travailleurs émigrés vers leurs pays d’origine, prévient le président de la Banque mondiale. De toute façon, la question des pays en développement sera l’un des sujets qui domineront les travaux de cette semaine. Ces pays ont un apport très important dans l’économie mondiale, rappelle Robert Zoellick, ils ont assuré près de la moitié de la croissance mondiale pendant que l’Europe, le Japon et les Etats-Unis se débattaient dans des problèmes de dette et de chômage.

Plaidoyer pour les pays en développement
Au moment où les économies des pays développés trébuchent, la situation pour les marchés émergents pourrait changer de façon négative. Depuis le mois d’août dernier, il a été noté une baisse sévère du flux de capitaux vers le marché de ces pays, à l’image de la situation dans les pays riches. Robert Zoellick prévient que les pays en développement ne sont pas aussi bien placés qu’en 2008 pour résister à un autre choc. De nouveaux dangers comme la pression sur les prix sont à craindre. Une volatilité des prix des produits alimentaires, qui est une charge lourde à supporter pour les pays en développement, et la menace de la montée du protectionnisme, pourraient constituer un ensemble très défavorable à ces pays. Une détérioration plus poussée de la situation entrainerait une baisse de la croissance dans les pays en développement et d’autres dommages comme le ralentissement de la demande.

Les femmes,« prochain marché émergent »

Robert Zoellick recommande, au chapitre des solutions, deux politiques. D’abord « il ne faut pas faire des choses bêtes en laissant le monde se laisser aller au protectionnisme », ensuite « il faut éviter l’interdiction des exportations pour l’agriculture ». Le patron de la Banque mondiale a aussi suggéré des pistes à explorer par les pays Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) qui doivent faire face au danger et passer à une croissance à long terme, « cela facilite la reprise », pense-t-il. M. Zoellick met aussi en garde contre la tentation de mettre en place des actions qui pourraient compromettre l’action économique. A moyen terme, il s’agira d’éviter la « surchauffe » nourrie par une inflation des produits alimentaires. Le président Zoellick estime que la Banque mondiale, cible de critiques pour sa réponse aux besoins de ses membres, peut faire toujours mieux.

Les questions de genre et d’emploi seront des sujets importants au cours des travaux, a promis M. le conférencier. Un récent rapport mondial sur le genre démontre que l’égalité a des effets positifs sur le plan économique. « Les femmes sont le prochain grand marché émergent », annonce-t-il. « Comment le monde pourra-t-il atteindre son plein potentiel de croissance s’il échoue à assurer les perspectives, les énergies et les contributions de la moitié de la population mondiale – les femmes et les filles ? », s’interroge-t-il.

PiccMi avec LE SOLEIL

Vendredi 23 Septembre 2011 - 14:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9