contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le chauffard qui a tué Scarponi regardait une vidéo...





Le chauffard qui a tué Scarponi regardait une vidéo...
Le conducteur du camion qui a renversé et tué Michele Scarponi en avril dernier a reconnu qu'il avait été distrait par son téléphone au moment du drame.

Il y avait déjà de quoi maudire le destin, qui a emporté en avril dernier l'un des coureurs les plus appréciés du peloton, le vétéran Michele Scarponi, fauché et tué par un camion lors d'une banale sortie d'entraînement. Maintenant, la famille du coureur italien peut totalement en vouloir au chauffeur du véhicule mis en cause dans l'accident, puisque celui-ci a clairement fait preuve d'une négligence fatale.

Alors que le procès va bientôt débuter au tribunal d'Ancone, le conducteur du camion, un charpentier âgé de 57 ans, a confié aux enquêteurs qu'il était en train de regarder une vidéo sur son téléphone portable au moment fatidique, révèle le site italien Tutto Bici. Une version bien différente de la première qu'il avait livrée aux autorités, lorsqu'il avait expliqué que c'est à cause du soleil, dans ses yeux, qu'il n'avait pas vu le vainqueur du Tour d'Italie 2011 au moment de s'engager dans le carrefour où a eu lieu l'accident.


La collision avait eu lieu à huit heures du matin, à quelques kilomètres du village de Filottrano où résidait Scarponi, qui avait décidé de rentrer chez lui entre deux courses pour donner à ses deux petits garçons le maillot de leader du Tour des Alpes qu'il avait porté quelques jours plus tôt...

PiccMi.Com

Lundi 9 Octobre 2017 - 13:53



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.