contenu de la page



Le khalife général des mourides indigné par le livre du Professeur Sankharé





Le khalife général des mourides indigné par le livre du Professeur Sankharé
PICCMI.COM-Le khalife général des mourides fait part de son indignation après la sortie du livre du Professeur Oumar Sankharé dont il condamne, vigoureusement, les propos au caractère regrettable et attentatoire, selon ses propos, au message du Coran, à la dignité du prophète Mouhamad (PSL) et à la foi islamique.

Dans un communiqué reçu à l’APS, le khalife dit partager la peine de tous les musulmans et leur exprime (sa) détermination à œuvrer avec eux à la défense de l'Islam et de ses nobles idéaux.

Il prie pour qu'Allah ‘’ préserve tous les musulmans et le Sénégal de l'égarement, des errements, des propos discourtois, irrespectueux à l'égard de la foi d'autrui ou injurieux, source de perte et d'avilissement des peuples et de menaces de la concorde, de la stabilité et de la cohésion nationales’’.

L'universitaire et helléniste sénégalais Omar Sankharé soutient que son dernier livre publié aux éditions L'Harmattan et intitulé "Le Coran et la culture grecque'' vise à lancer un débat universitaire sur ce thème, qui exclut de fait "ceux qui vivent de la religion" sans remettre en cause la sacralité du message coranique.

"Je ne récuse pas le Coran. Ce que je dis, c'est que ce qui se trouve dans le Coran, on le trouve déjà dans d'autres livres. La preuve qu'on connaissait déjà cela avant le Coran, on accuse le Prophète (Mouhammed, PSL) de ne réciter que des textes anciens", a-t-il déclaré, dans une interview parue dans l’édition de mardi du quotidien L'As.

"Moi, j'ai lancé un débat universitaire. D'ailleurs, le professeur (et islamologue) Abdoul Aziz Kébé qui est professeur d'arabe ici (à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar, UCAD), m'a dit qu'il souhaiterait organiser un débat, mais à l'université", a confié cet enseignant à l'UCAD, agrégé en grammaire et en littérature classique.

"Ce débat souhaité ne sortirait pas de l'université, parce que l'universitaire n'a pas la même perception du Coran que ceux qui ont étudié dans les daaras (écoles coraniques). Ceux qui sont dans les daaras, on leur dit quelque chose et ils y croient", a-t-il ajouté.

"Les thèses qui font ce livre ne vont pas plaire à ceux qui vivent de la religion", a reconnu le professeur Sankharé dont l'essai a suscité des réactions passionnées, notamment à travers la presse.

"Et puis moi, tout ce que je dis, c'est que ce que j'ai vu chez Platon, c'est la même chose que ce que j'ai vu dans le Coran. Ce que j'ai vu chez Parménide, c'est la même chose que j'ai vue dans le Coran", a-t-il soutenu.

"D'ailleurs, a-t-il dit en rapportant des confidences que lui aurait fait le professeur et arabisant Amadou Samb, j'aime bien la position de Abdoul Aziz Sy Dabakh. Dabakh, dit-on, était persuadé que Platon était un prophète de Dieu".

Parmi les thèses soutenues par Oumar Sankharé, il y a celle selon laquelle le Coran ''est imprégné de culture grecque'', une idée qui amène à "penser que Dieu s'est toujours adressé à l'humanité. Ce n'est pas seulement aux Arabes qu'il s'est adressé".

Le Coran est certes "une révélation mais ce n'est pas le Prophète lui-même qui l'a fixé. Il n'était plus vivant lorsqu'on fixait le Coran. Ce sont ses compagnons, les érudits de l'époque, ceux qui avaient mémorisé le Coran, qui l'ont restitué", a-t-il relevé.

"Donc, a-t-il poursuivi, ils ont restitué une parole inspirée, mais la manière de le faire, la rhétorique avec laquelle ils l'ont restitué, ça se sont des gens qui connaissaient le grec, sur tous les plans. Ce sont des gens qui connaissaient le grec. Donc c'est une parole inspirée mais qui a été établie par les hommes".

Selon lui, des versions du Coran ont été ''refusées à dessein''. "Vous savez, quand il y a des successions dans les familles religieuses, il y a forcément des problèmes. La preuve : les khalifes Oumar, Ousmane, Aly ont été tous assassinés, parce qu’il y a des enjeux de pouvoir", a-t-il fait valoir.

Le professeur Sankharé affirme par ailleurs que le Prophète Mouhammad (PSL) n'était pas un illettré. "On n'a dit nulle part dit que le Prophète est un illettré dans le Coran. C'est que les gens veulent faire croire que tout ce qui est dit dans le Coran n'est pas de lui, parce qu'il n'a pas cette culture-là", a-t-il analysé.

Source: Aps

PiccMi.Com

Samedi 24 Mai 2014 - 10:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9