contenu de la page



Le tombeau de l’empereur Qin cache une partie de ses secrets





Le tombeau de l’empereur Qin cache une partie de ses secrets
Xi'an (Chine), 11 sept (APS) - Les fouilles archéologiques en cours au musée du premier empereur chinois Qin et de son armée en terre cuite découvert en 1974, dans la province du Shaanxi (Centre de la Chine), pourraient permettre de dévoiler les secrets encore enfouis dans ce site de 2,5 kilomètres carrés, un des endroits les plus visités de ce pays.

Surnommé la 8-ème merveille du monde, le mausolée du Premier empereur Qin Shi Huang Di (Ying Zheng, en chinois) a été découvert en 1974 par Yang Zhifa, un paysan qui forait un puits, a expliqué Tian Jing, la vice-directrice du musée, lors d’une visite de journalistes africains sur le site.

Dés que le visiteur entre dans le musée, il est surpris par l’immensité du tombeau tant du point de vue de l’art que de la science. Plus de 6.000 guerriers et leurs chevaux en terre cuite sont visibles sur le fossé numéro un, le plus grand avec une superficie de 10.000 mètres carrés.

Ces guerriers sont disposés de telle sorte qu’on devine que l’organisation de l’armée de la dynastie des Eschin, avec leurs bonnets, et leur alignement. L’empereur Qin Shi Huang Di se trouve au milieu, entouré par ses généraux, tandis que les sentinelles, alignées sur les côtés droit et gauche, veillent au grain.

Les guerriers de l’armée principale se trouvent au milieu, portant leurs flèches, épées et couteaux, pour assurer l’arrière-garde. On peut déterminer le grade des guerriers chinois par la forme de leurs bonnets.

Au fur et mesure qu’on avance, on se rend compte que l’immense tombeau n’a pas encore dit tous ses secrets. Des archéologues chinois procèdent encore à des fouilles archéologiques sur le fossé numéro deux, sous le regard intéressé des visiteurs.

Non loin des archéologues sont disposées pêle-mêle plusieurs petites briques en terre cuite. Selon un guide, plus de 25.000 briques en terre cuite, ont été utilisées pour construire le fond du musée de l’empereur Qin.

Les fouilles effectuées dans cette partie en 2009 ont permis la découverte de plus de 100 guerriers en terre cuite, a-t-elle renseigné.

Actuellement, plus de 600 fosses d’une profondeur de 2 à 2.5 mètres, ont déjà été mises à jour. Cependant, il reste encore des parties non fouillées qui sont soigneusement protégées.

Des archéologues procèdent à la restauration des guerriers ou des chevaux dont certaines parties ont été endommagées. Le tombeau est entièrement couvert avec la construction de bâtiments. La température ambiante ne dépasse pas 20 degré.

C’est en arrivant à la fosse numéro trois qu’on découvre le quartier général de l’armée de l’empereur Qin avec son écurie et des ossements de bœuf. Les soldats se font face, dans un alignement parfait, laissant deviner qu’ils préparent la sortie de l’empereur.

Un guerrier avec son chariot et un autre fantassin de l’artillerie, dans une position de tir, sont exposés au fossé numéro deux. A côté, un général de l’armée porte une épée et un nœud de papillon pour symboliser son grade dans l’armée des Eschin.

Le musée, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987, accueille chaque jour plus de 25.000 visiteurs, indique une guide, selon qui ce chiffre peut atteindre jusqu’à 40.000 pendant le week-end et les jours fériés.

Son chiffre d’affaires annuel est estimé à 500 millions de Yuans (40 milliards de francs CFA), selon la vice-directrice du musée qui précise que les fonds collectés sont utilises dans la protection des vestiges archéologiques.

‘’On dit souvent que pour connaitre la Chine, il faut commencer par la province du Shaanxi’’, a expliqué Jing Junhai, dirigeant de la province du Shaanxi, révélant qu’elle possède une histoire et une civilisation, considérées comme parmi les plus brillantes de la Chine.

Il a souligné que 14 dynasties se sont établies à Xi’an, l’une des quatre anciennes capitales de la Chine. La province du Shaanxi possède d’autres sites historiques qui attirent beaucoup de visiteurs, à l’image du mussée d’histoire de Shaanxi où sont conservés plus de 370.000 objets préhistoriques.

APS

Mardi 11 Septembre 2012 - 11:10



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Août 2014 - 10:52 CARNET DE ROUTE : Saly, le sublimé !


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9