contenu de la page



Le vécu social d’adolescents issus de parents divorcés (par Vincent Gomis)





Le vécu social d’adolescents issus de parents divorcés (par Vincent Gomis)
De nos jours, beaucoup d’enfants ont des parents séparés. C’est un phénomène terrifiant ? Dans un article, une enquête réalisée en 2002 par une équipe de l’Institut de Recherche pour le développement montre qu’un tiers des mariages à Dakar finissent par un divorce. Les enfants du divorce sont tellement nombreux que leur situation semble totalement banalisée. Et même si leur intégration dans la société s’améliore, le divorce reste une épreuve douloureuse pour tout le monde.

Yves Niang élève de terminal, « J’ai 19 ans, mes parents ont divorcé quand j’en avais 9 et je l’ai très mal vécu. Leur relation s’est vraiment mal terminée, ils ne se parlaient plus. j’avais un mauvais sentiment dans ce temps. Je n’ai pas parlé avec mon père pendant 10 ans. Ma mère a subvenu à mon besoin matériel toute seule. Désemparée financièrement, elle finit par trouver un autre mari. Je ne m’entendais pas bien avec cette personne. J’ai fait des conneries puis j’ai quitté leur maison pour aller vivre chez ma grande mère ».

En effet, les études montrent que plus souvent les conséquences sont d’ordre psychologique. L’enfant se retrouve entre ses deux parents, il est désorienté et a des difficultés d’intégration à l’école. Ainsi que des troubles du comportement suicidaires. Les enfants éprouvent également un sentiment de culpabilité et de honte.

De même, le divorce a des conséquences sur la réussite scolaire et donc la vie professionnelle ultérieure des enfants. Dans le livre Votre ado*, le pédopsychiatre Marcel Rufo rappelle les résultats d’une étude de l’Institut national d’études démographiques, selon laquelle le taux d’échec au bac augmentait nettement en cas de séparation des parents.

Les problèmes d’ordre moral chez l’ado

On a tendance à dire que les enfants de parents divorcés sont plus perturbés et plus agressifs que les autres enfants. Ainsi on remarque qu’ils présentent plus de troubles caractériels (violence, fugues).Dans certain cas l ‘ agressivité qu’il éprouve peut se retourner contre lui et aboutir à un certain comportement suicidaire fréquent notamment chez les jeunes de 15 à 20 ans.

«J’ai énormément souffert du divorce de mes parents », martèle Anta Ndiaye 17 ans. Anta a dû arrêter ses études suite au divorce de ses parents. «J’en veux énormément à ma mère. J’ai habité avec elle dans un premier temps, mais elle était en couple avec un jeune de 15 ans de moins qu’elle. Je pensais même au suicide, car l’ambiance dans la maison était électrique. Au finish, j’ai abandonné mes études et la maison ».

Par contre les enfants qui s’accusent d’être à l’ origine du divorce de leurs parents peuvent ressentir de la culpabilité et de la honte. Mais ceux qui blâment leurs parents peuvent ressentir de la colère à l’égard de leurs parents.

A l’école, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’ont pas plus de difficultés scolaires que les enfants issus de couple non divorcés. Mais ses enfants sont; par contre plus touchés par des troubles des comportements qui peuvent se manifester sous forme d’agressivité à l’école. Ces comportements sont dû à l’inquiétude et la culpabilité : ils ne veulent pas laisser fuir les parents, n’avoir aucun reproche, ne pas être mêlé à la séparation.

Mais ces enfants, en sautant par-dessus l’adolescence, reproduiront la même situation familiale que celle vécue dans leur enfance.

Vincent Gomis


SENENEWS.COM

PiccMi.Com

Dimanche 28 Décembre 2014 - 10:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9