contenu de la page



Les accords de pêche doivent devenir des plateformes commerciales, selon Oumar Guèye





Les accords de pêche doivent devenir des plateformes commerciales, selon Oumar Guèye
Les acteurs de la pêche sous-régionale sont appelés à déterminer les meilleurs mécanismes durables possibles pour que les accords de pêche deviennent des plates-formes commerciales permettant de créer des emplois et de générer de la croissance, a déclaré, mercredi à Dakar, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye.

"Nous devons œuvrer ensemble pour déterminer les meilleurs mécanismes pour que les accords dits de nouvelle génération dans notre sous-région, deviennent des plateformes commerciales ambitieuses qui permettent de créer des emplois et générer la croissance et la prospérité à long terme", a dit le ministre.

Il présidait un atelier sous-régional prévu pour deux jours et dont l'objectif est d'échanger, sur l’initiative d’appui aux processus de négociation des accords de pêche des pays de l’espace PRCM (Gambie, Mauritanie et Sénégal).

Cet atelier, a-t-il indiqué, vise à renforcer la dynamique de concertation, d’échanges et de partage d’expériences sur les stratégies de négociation pour la bonne gouvernance des ressources maritimes dans la sous-région.

A ce titre, il permettra notamment d’échanger sur le nouveau concept de surplus, de faire un état des lieux des précédents accords de pêche et des initiatives visant à la préservation des ressources halieutiques.

Ce atelier sous-régional "doit favoriser le partage d’expériences au niveau de l’ensemble des parties prenantes sur la base des leçons tirées, assorties du diagnostic établi pour la formulation de recommandations en vue d’accompagner les processus de mise en application d’accords de pêche équitables en cours et pour le futur’’, a expliqué le ministre.

Aussi a-t-il fait part de sa volonté d'accompagner le secteur afin qu'il puisse disposer d'informations devant lui permettre de produire des "recommandations concrètes" allant dans le sens de réaliser les ambitions qui lui sont assignées dans les politiques publiques des différents Etats concernés dont le Plan Sénégal émergent (PSE).

‘’La diversité de l’expertise et de la qualité des expériences respectives constituent un atout majeur pour la réussite de cette importante concertation et présage de l’atteinte certaine de l’objectif fixé’’, a indiqué le ministre.

Oumar Guèye s’est réjoui de cette démarche participative et de collaboration, visant à impliquer tous les acteurs nationaux et même régionaux, engagés dans des processus de soutien de la durabilité de l’exploitation des ressources halieutiques et côtières par la mise en place d’accords équitables.

‘’Cette vision partagée avec nos partenaires, nous donne des raisons d’espérer, car elle montre la capacité régionale de mobiliser les expertises nécessaires pour relever les défis majeurs auxquels fait face le secteur des pêches en Gambie, en Mauritanie et au Sénégal’’, a-t-il dit.

Selon M. Guèye, l’écorégion marine ouest-africaine qui s’étend de la Mauritanie à la Guinée, compte parmi les dix premiers écosystèmes marins en termes de productivité.

"Dans cette zone particulièrement riche en ressources halieutiques et en réserves naturelles écologiquement importantes, le secteur des pêches joue un rôle de premier plan dans le développement économique et social des différents pays’’, a signalé le ministre de la Pêche.

Il a annoncé que le Sénégal est en négociation avec l’Union européenne (UE), pour l'établissement d'un accord de partenariat pour la pêche durable faisant référence pour la première fois de l’histoire au concept de quota.

"Cet accord déjà paraphé ne concerne que le mérou et le thon dont les espèces ne sont nullement menacées, de l’avis des scientifiques", a précisé le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime.

Il a souhaité que la mise en œuvre des recommandations de cette initiative, "puisse inhiber toute exploitation abusive des ressources halieutiques de nos pêcheries et favoriser la préservation de nos écosystèmes''.

Oumar Guèye a par ailleurs annoncé l'adoption prochaine d’un nouveau code de pêche dont le projet est soumis à l’Assemblée nationale.

Aps

PiccMi.Com

Mercredi 22 Octobre 2014 - 17:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9