contenu de la page



Les boulangers s’inspirent d’expériences étrangères



Les boulangers sénégalais veulent fournir du pain avec de la farine composée à plus 15% de céréales locales. Pour cela, ils s’inspirent des expériences française, indienne, mexicaine et brésilienne qui sont parvenus à produire des pains composés à 50% de farine à base de mil, maïs, niébé mais aussi de patate douce et de manioc.



Les boulangers s’inspirent d’expériences étrangères
Le Sénégal veut atteindre un nouveau palier dans la production de pain avec de la farine à base de céréale locale. Réalisant jusque-là cette catégorie de pain avec de la farine composée à 15% de céréale locale, la Fédération des boulangers dont les membres sont « asphyxiés » par la tyrannie du blé, veut aller plus loin. Elle cherche à en arriver à du pain dont la farine est composée à 50% de céréales locales, manioc et patate douce. C’est ainsi qu’il a noué l’assistance technique de l’association française Solidarité qui a profité des opportunités qu’offrent le Forum social mondial et la Fiara pour animer un atelier d’expérimentation hier, jeudi 10 février à Dakar. Une séance au cours de laquelle, des expériences étrangères ont servi d’exemples aux acteurs sénégalais.

Mme Maëlle Bouvier, assistante chargée de projets de l’association Solidarité, estime que l’intérêt d’aller à 50% se mesure sur le plan nutritionnel, mais aussi permet au pays d’avoir de l’indépendance par rapport aux importations et faire la promotion des ressources locales.

C’est ainsi que dans le cadre d’un projet de valorisation des céréales locales, l’association Solidarité, en partenariat avec la fédération des boulangers, a fait venir des spécialistes qui font des expérimentations quotidiennes avec des membres de la fédération des boulangers du Sénégal et une association féminine de la Gueule Tapée formées sur les techniques de fabrication de pain à base patate douce et du manioc.

En plus de ce volet boulanger, le projet a un aspect concernant les galettes. Maëlle Bouvier fait savoir que, sur la base de l’appréciation des consommateurs, des pratiques plus durables et plus concrètes seront développées en Afrique de l’Ouest et particulièrement au Sénégal. Elle a confié que ce projet, déjà expérimenté en Côte d’Ivoire, a obtenu des résultats concluants dans ce pays surtout à un moment où les cours du blé ont obtenu un niveau très élevé.

Le président de la fédération des boulangers, Amadou Gaye, fait savoir que des prototypes de pain fait avec de la farine composée à 50% de céréales locales sont actuellement mis à l’appréciation des consommateurs au niveau de la Fiara.

Le défi de disposer d’une farine de qualité


La consommation de pain à base de céréale locale a jusque-là buté sur la disponibilité de farine de qualité. Ce qui explique, d’ailleurs, l’échec de moult tentatives. Sidy Mouhamed Diop, directeur administratif de la Société industrielle de transformation des céréales (Sitrac) a assuré que sa structure dispose actuellement d’installations pouvant assurer la fourniture d’une farine de qualité qui, à l’en croire, est déjà expérimentée par les boulangers. « Ils (ndlr : les boulangers) y ont trouvé la finesse recherchée dans la farine de blé ».

Sur la capacité de production, Sidy Mouhamed Diop a affirmé que « pour le moment, nous sommes à 40 tonnes de farine à base de céréale locale par jours ». Avec l’ambition d’augmenter le taux d’incorporation de la farine de céréale dans le pain, souligne t’il, « nous serons en mesure de répondre à la demande des boulangers.

La farine que nous produisons est à base de mil mais nous faisons également du manioc, du maïs, du niébé et tout ce qui est céréale locale ». Il assure : « nous avons des centrales d’achat partout où il est cultivé du mil dans le pays. Ceci pour disposer de produits de qualité et à tout moment ».

Source: SudOnline

Mr.Cmr - PiccMi.com

Vendredi 11 Février 2011 - 15:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9