contenu de la page



Les jeunes de Guédiawaye réclament la tête de Karim



Pour la troisième fois consécutive, depuis le dimanche 26 décembre 2010, les jeunes de Guédiawaye, banlieue da Dakar, ont occupé les rues de leur quartier hier mardi 28 décembre pour dénoncer les nombreuses coupures d'électricité. Ces manifestant qui ont barré, brûlé des pneus et déversé des ordures sur la route ont eu a en découdre avec les forces de l'ordre venues les disperser à coup de grenades lacrymogènes.



Les jeunes de Guédiawaye réclament la tête de Karim
Routes barrées, pneus brûlés avec une fumée noire qui s'y dégage, ordures déversées un peu partout dans les chaussées. Scansion du nom de « Zidane », pour désigner le nouveau gérant du département de l'énergie, perceptible à chaque coin de rue, exigeant ainsi son départ. Ce sont les jeunes de Guédiawaye, banlieue de Dakar, qui ont occupé ainsi, pour la troisième fois consécutive, depuis le dimanche 26 décembre 2010, les rues de leur quartier hier mardi 28 décembre pour dénoncer les nombreuses coupures d'électricité.
Du croisement Béthio jusqu’à la corniche de Guédiawaye, les jeunes en colère se sont faits remarquer à travers un mouvement spontané de contestation contre les délestages. Non contents de la gestion de la distribution de l’énergie dans leur secteur, les jeunes de la banlieue ont voulu par ce mouvement d'humeur se faire entendre par les autorités qui ont, selon eux, montré leurs limites quant à la gestion de la question de l’énergie. Pour eux, c’est un manque notoire de respect à l’égard des populations de la banlieue que de les priver d'électricité pendant plusieurs heures, paralysant tout leurs secteurs d'activité.

Les manifestants qui n'en peuvent plus de subir les affres de la Société nationale d'électricité (Senelec) tous les jours ont eu à en découdre avec les forces de l'ordre venues disperser le mouvement spontané des jeunes. Il s'en est suivi des cris de guerre le tout mêlés à un concert d'explosion de grenades lacrymogènes foisonnent dans un tintamarre indescriptible avec le bruit d’un groupe électrogène, le seul dans la zone. « Mais cela ne nous empêchera pas de mener le combat jusqu’au bout. Avant-hier (nldr-dimanche) ils ont coupé le courant et quand nous avons investi les rues, cela a été rétabli sur le champ » a laissé entendre un jeune. Et d’ajouter : « nous allons faire face aux policiers jusqu’à ce que cela soit rétabli, et nous allons sortir à chaque fois qu’il y a coupure de courant »» a lancé un manifestant encagoulé tel dans une intifada.

Selon les manifestants qui réclamaient le départ de Karim Wade du ministère de l'Energie, mieux valait garder Samuel Sarr car les choses sont allées de mal en pis. A les en croire, le constat a été fait depuis des jours. L’électricité, dans la banlieue de Guédiawaye, est distribuée telle un jeu de lumières avec des coupures d’une fréquence de cinq minutes, parfois moins.

Et pourtant, on est à quelques dizaines de métres de « chez les imams de Guédiawaye qui se sont faits un nom à travers leurs ras-le-bol contre les délestages. Aujourd’hui, ils sont presque invisibles alors que le combat contre les délestages a atteint un niveau supérieur. Au moment où on a plus besoin d’eux, ils ont baissé les bras pour des miettes dans le comité de restructuration mis sur pied par le tout nouveau gérant de la station énergétique, en plus des autres portefeuilles sous sa direction » ont-ils déploré.

Source: SudOnline

Mr.Cmr - PiccMi.com

Mercredi 29 Décembre 2010 - 10:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9