contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Les journaux s’intéressent au sommet d’Abuja sur le Burkina Faso



Les journaux reçus mercredi à l’APS s’intérssent aux derniers développements de la crise au Burkina Faso en commentant notamment le sommet de la CEDEAO à Abuja (Nigéria) et les décisions issues de cette rencontre qui s’est tenue mardi.



’’Le Burkina retourne à la transition’’, note Le Quotidien et insiste sur la décision phare de la rencontre d’Abuja avec le retour de Michel Kafando pour poursuivre la transition.

’’La CEDEAO a demandé le rétablissement de Michel Kafando dans ses fonctions et un dialogue inclusif. Les militaires seront éloignés du pouvoir et les civils seront invités à dialoguer pour régler les questions laissées en suspens’’ rapporte le journal.

Le Soleil qui annonce une nouvelle mission de la CEDEAO à Ouagadougou confirme que le président de la transition déposé le 17 septembre dernier par le Régiment de sécurité présidentielle (RSP) sera réinstallé ce mercredi.

A l’issue de la rencontre d’Abuja qui devait statuer sur le projet d’accords proposé par le président en exercice de la CEDEAO Macky Sall, l’organisation communautaire ouest africaine a opté pour un dialogue politique en vue de trouver des solutions consensuelles, signale le Soleil.

’’Le putschiste réinstalle le président du Faso’’, écrit avec une dose de commentaire Le Populaire qui rapporte que le général Diendéré, auteur du coup d’Etat du 17 septembre, est en train de préparer le terrain à Michel Kafando, le président de transition qu’il avait lui-même déposé il y a une semaine.

’’Il y a urgence à agir pour éviter l’impasse et le chaos’’, déclare Macky Sall dans L’As qui reprend les propos du chef de l’Etat sénégalais qui invite ses pairs à agir d’où le titre du journal : ’’Macky accélère ses collègues’’.

Sud Quotidien, citant le général Diendéré, revient l’amnistie des putchistes du RSP contenue dans le projet d’accord de sortie de crise.

’’Ce sont les médiateurs (Macky Sall et Thomas Boni Yayi) qui nous ont fait la proposition d’amnistie pour un règlement à l’amiable de la crise’’, a déclaré Diendéré dont les propos ont été rapportés par Sud Quotidien.


Mercredi 23 Septembre 2015 - 08:54



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.