contenu de la page



MAGAL DU KAZOU RAJAB – LA FAMILLE DE SERIGNE FALLOU PRECISE «Les marabouts ne sont pas des citoyens ordinaires»





MAGAL DU KAZOU RAJAB – LA FAMILLE DE SERIGNE FALLOU PRECISE «Les marabouts ne sont pas des citoyens ordinaires»
La famille de Serigne Fallou Mbacké a remis au goût du jour les propos de Macky Sall durant la campagne électorale du 25 février dernier, tenus à l’égard des chefs religieux. «Même si nous sommes confinés au rang de simples citoyens, nous restons les derniers remparts et les régulateurs sociaux», soutient le porte-parole de la famille.

La famille de Serigne Fallou Mbacké s’est sentie outrée devant les propos tenus par l’actuel président de la République lors de la campagne pour la Présidentielle 2012, selon lesquels, les marabouts sont des citoyens ordinaires, ils sont soumis à la loi comme tout le monde. Elle a saisi l’opportunité de la cérémonie officielle de la célébration du deuxième Khalife de Bamba pour le signifier à Me Alioune Badara Cissé, chef de la délégation officielle. El Hadji Cheikh Ndiaye Ndindy, prenant la parole au nom de la famille, a remis au goût du jour cette pensée de Macky Sall avant de lui apporter un cinglant démenti. Le porte-parole de la famille de Serigne Fallou Mbacké va même plus loin en soutenant que les marabouts au Sénégal sont au cœur de tout. Il poursuit en lançant un défi à tout ceux qui ne se retrouvent pas dans cette logique. «De hautes personnalités de la société civile et du Mouvement du 23 juin ont, à tort, tenté de discréditer ou de menacer tout chef religieux tentant de donner une consigne de vote à leurs talibés.» Cela ressort d’une méconnaissance des mécanismes et des potentialités de la religion au Sénégal, prétend-il. El Hadji Cheikh Ndiaye Ndindy de poursuivre, cette façon discourtoise de parler aux chefs religieux est, en contrepartie, une sorte de «ndiguël» qui ne dit pas son nom, prônée par ces leaders d’opinion mus par leurs propres intérêts. Cela ne saurait prospérer dans un pays comme le Sénégal où la religion reste le dernier rempart et la locomotive de tout processus de développement. «L’heure a sonné, indique-t-il, pour que les politiques sachent raison gardée et laissent les chefs religieux comme tels», préconise El Hadji Cheikh Ndiaye Ndindy.

Face à cette sortie surprenante de la famille de Serigne Fallou Mbacké, Me Alioune Badara Cissé, ministre des Affaires étrangères, conduisant la délégation officielle, n’a pas été de marbre. Non sans récuser la déclaration de son mentor, il est d’avis que les chefs religieux ne sauraient être des citoyens comme tout le monde. C’est à la fois impensable et discourtois de penser de la sorte, soutient-il. Macky Sall, en tenant de tels propos, a été incompris par plus d’un et c’est dommage, ajoute Me Cissé qui rappelle, d’ailleurs, les relations lointaines qui lient l’actuel président de la République à toutes les familles religieuses du Sénégal, particulièrement celle de Touba. Macky Sall est, et, demeure un fervent talibé de Serigne Touba, soutient-il mordicus. Et à ce titre, il ne saurait prendre les chefs religieux comme de simples citoyens. Cependant, le ministre des Affaires étrangères précise que cela n’entrave en rien le processus de développement du Sénégal enclenché par Macky Sall. Les audits se tiendront sans perturbation aucune, en respect des lois et règlements en vigueur et les fautifs seront soumis à la rigueur de la justice, prévient-il.

L'Observateur

Mardi 19 Juin 2012 - 15:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9