contenu de la page



MANIFESTATION DES TRAVAILLEURS DE SHALIMAR COUTURE Diouma Dieng défend ses biens et saisit la justice



Les clients de Shalimar couture ont dû s’arracher les cheveux pendant la fête de la korité ou se rabattre sur d’autres couturiers pour espérer se faire coudre leurs gagnilas et autres bazins et pour cause. En effet, quelques jours avant la Korité, certains employés de Diouma Dieng Diakhaté ont décidé de croiser les bras. Hier, ils ont manifesté devant les locaux de la structure. La couturière, qui est dans ses droits, a déjà déposé une plainte promet en sus de leur envoyer une citation directe.



MANIFESTATION DES TRAVAILLEURS DE SHALIMAR COUTURE Diouma Dieng défend ses biens et saisit la justice


Le torchon brûle entre certains employés de Shalimar couture et la patronne de la boîte, la couturière Diouma Dieng Diakhaté. En effet, bien avant la fête de la Korité, les travailleurs ont croisé les bras, refusant de faire fonctionner les machines à coudre. Une plainte ayant déjà été déposée auparavant, les employés de la structure ont manifesté hier devant les locaux de la structure, alors que le Tribunal du travail va rendre son verdict aujourd’hui.

En effet, les travailleurs au nombre de 17 réclament entre autre, le paiement du mois d’août, de meilleures conditions de travail, et le paiement des heures supplémentaires. Ils ont en outre fustigé le comportement de leur patronne qui, selon eux, extrait de leur salaire les week-end et les jours fériés. Pire, Diouma Dieng Diakhaté, à les en croire, verse dans le favoritisme en faisant « deux poids deux mesures ». En clair, elle paie certains et laisse les autres en rade. Mais, ce n’est pas tout, car ils ont déploré aussi le non-respect des engagements pris lors de leur assemblée générale tenue le mois dernier.

Diouma Dieng rétablit la vérité

Diouma Dieng, pour sa part, n’a pas fait dans la langue de bois pour remettre ses travailleurs à leur place. En fait, elle ne refuse pas de payer. Seulement, précise-t-elle, elle « attend la décision du Tribunal pour se conformer à la loi ». Ainsi, elle invite les travailleurs à en faire autant. Selon Diouma Dieng, les travailleurs sont des prestataires de services qui sont payés en fonction de leurs prestations et n’ont donc pas de contrat à durée déterminée encore moins un contrat à durée indéterminée. Ces derniers, croyant avoir des avantages, avaient porté plainte, selon elle, et n’ont pas attendu le verdict du Tribunal pour envahir l’entreprise et bloquer le fonctionnement, en commettant des dégradations sur les machines.

Toutes choses qui font qu’elle n’a pas pu livrer ses commandes la veille de la Korité. Et « faute de ne pas avoir livré mes commandes, je n’ai pas pu avoir d’argent pour les payer. Ils m’ont causé d’énormes préjudices », se défend-elle. Poursuivant, elle dit que les travailleurs ont coutume d’attendre la veille d’un évènement pour la faire chanter. Cette fois-ci elle soutient mordicus qu’elle ne se laissera pas faire. Et c’est dans cette lancée qu’elle a porté plainte pour entrave à la liberté du travail, et voies de fait, non sans promettre de leur envoyer une citation directe.

Revenant sur l’assemblée générale tenue par les travailleurs, elle souligne être en phase avec ses employés, pour signer des contrats en bonne et due forme. Seulement, en contrepartie, elle réclame des diplômes et une qualification pour fixer les barèmes. Ce à quoi les travailleurs n’ont pas satisfait.

Moussa CISS (Stagiaire)

Lasquotidien.info

Mardi 14 Septembre 2010 - 16:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9