Connectez-vous S'inscrire


« MBILEM OU LE BAOBAB DU LION » de FAMA DIAGNE SENE : Une confrontation entre la tradition et la modernité



L’écrivaine Fama Diagne Séne, lauréate du grand prix de littérature du Président de la République pour les Arts et Lettres en 1997 avec « Chant des ténèbres » parle de manière originale et intime sur le thème de la folie dans son nouveau livre « Mbilem ou le baobab du lion ». Il s’agit d’une pièce théâtrale qui dénonce les tares de la société africaines et traditionnelles sérère. L’oeuvre a été présentée le week end passé au public, lors d’une cérémonie de dédicace au centre culturel régional de Thiès.



« MBILEM OU LE BAOBAB DU LION » de FAMA DIAGNE SENE : Une confrontation entre la tradition et la modernité
THIES : Fama Diagne Sene a préféré présenter son dernier livre « Mbilem ou le baobab du lion » à Thiès, sa ville natale. Mbilem, une pièce théâtrale, retrace l’histoire d’un jeune avocat, en l’occurrence Ousmane Tine, revenu de l’hexagone. De la lignée des griots, il constate avec beaucoup d’amertume que feu son père avait été enseveli dans un baobab-cimetière, comme cela se pratiquait traditionnellement chez les griots sérères.

C’est une confrontation entre la tradition et la modernité, Ousmane est issu du milieu sérère et des saltigués, conservateurs de la tradition.

" Ce qui m’a intéressé dans tout cela, ce n’est pas la confrontation d’idées, mais le débat de la renaissance africaine. En effet, dans nos milieux traditionnels, on conservait nos coutumes sans réellement pouvoir les expliquer et les comprendre. J’ai porté ce débat au milieu des saltigués pour qu’ils réfléchissent d’avantage sur notre patrimoine, savoir ce qu’il faut conserver, ce qu’il faut rejeter pour que l’Afrique puisse renaître de ses cendres, autrement avec toutes les valeurs que nous pourrons défendre au contact d’autres civilisations" explique Fama Diagne Sène qui a pris langue avec son public pour parler de l’œuvre, faire sa promotion. Selon elle, il s’agira de descendre, sous peu, au niveau des lycées, collèges et universités pour promouvoir le livre.

Abdourahmane Sarr GONZALES


Mercredi 9 Juin 2010 - 07:07



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
Nigéria: une double attentat à la bombe fait plusieurs morts http://t.co/HM0rcd3gfW
Nigéria: une double attentat à la bombe fait plusieurs morts: Deux explosions ont frappé mardi un marché bondé... http://t.co/Z1ksCknZji
Le gouvernement sécurise les terres de Diamniadio (ministre): Le gouvernement veille à la "sécurisation" des... http://t.co/5g6mXQ8pX6
Le budget du CESE passe du simple au double http://t.co/LKbYqiL2ea
Le budget du CESE passe du simple au double: L’Assemblée nationale a adopté mercredi un projet de budget de... http://t.co/jdYukhqODH
Samsung: WhatsApp a eu raison de ChatON http://t.co/SarnPYi4cF
Samsung: WhatsApp a eu raison de ChatON: Sale temps pour Samsung. Après avoir présenté des résultats commerciaux... http://t.co/PcdmOZqBCJ
Mankeur Ndiaye plaide pour le renforcement de la dimension économique de la Francophonie: L’Organisation... http://t.co/xJaI1SDSmB
RÉVÉLATION DE ABDOU DIOUF "Élisabeth vendait ses colliers et mes cravates pour financer les... http://t.co/wReH6EyvFg
RÉVÉLATION DE ABDOU DIOUF "Élisabeth vendait ses colliers et mes cravates pour ...": A la page 188 de son... http://t.co/5tftiPVBTD