contenu de la page



MEISSA DEGUENE NGOM, PCA DE MONEY EXPRESS : «Notre entrée en Bourse est la suite logique d’une success-story»



PiccMi.Com - Spécialiste du transfert électronique d'argent à destination de l'Afrique, la société sénégalaise Money Express compte s'introduire à la Bourse de Paris. Pour présenter ce projet qui va à l’encontre de l’afro-pessimisme ambiant, son président du conseil d'administration, Meïssa Déguéne Ngom, tiendra une conférence de presse le 27 septembre prochain.



MEISSA DEGUENE NGOM, PCA DE MONEY EXPRESS :  «Notre entrée en Bourse est la suite logique d’une success-story»
Euphorique ! C’est le qualificatif qui sied le mieux, par les temps qui courent, pour décrire le président du conseil d'administration de Money Express, Meïssa Déguéne Ngom, qui reste persuadé que «l’entrée en Bourse de cette structure spécialisée dans le transfert d’argent est la suite logique d’une success-story». En effet, après neuf ans d'existence, Money Express va titiller le CAC 40 à la Bourse de Paris pour mettre 100.000 actions en bourse, en raison de 14 euros (9200 francs Cfa) l'action. Ce qui fera 920.000.000 francs Cfa. Une opération qui aura lieu le 27 septembre prochain à Paris avec, aux manettes, le cabinet Marechal et Associés. Une cotation vient après celle de Simat en 2007 et Pétro Ivoire dans quelques jours. Mieux, Money Express va faire passer son capital, actuellement estimé à environ 300 millions de francs Cfa, à deux (2) milliards 140 millions de francs Cfa. Portée sur les fonts baptismaux en juillet 2002 par le groupe sénégalais Chaka, son ambition est de se positionner comme une alternative aux produits existant sur le marché, en offrant un «service plus diversifié à un coût très compétitif».

Endurance

Mais selon de nombreux témoignages, il n’y a rien de surprenant dans cette montée en puissance. En effet, M. Ngom, qui est titulaire d'un diplôme d'ingénieur en informatique-électronique obtenu en France, a évolué pendant quatre ans dans le domaine du conseil au sein du Groupe Steria, avant de rentrer définitivement à Dakar. «De plus en plus de jeunes Africains formés dans les grandes écoles européennes rentrent au pays pour entreprendre», a-t-il, d’ailleurs, l’habitude de confier à ses interlocuteurs. La structure Money Express, qui fêtera ses 10 ans l’année prochaine, a été mise en place en partenariat avec des Caisses d'épargne de l'UEMOA - est présente dans 50 pays dont 24 en Afrique. Système de transfert électronique d'argent rapide et évolué, utilisant un Intranet sécurisé, Money Express a pour ambition de se positionner comme une alternative aux produits existant sur le marché à travers une offre de service plus diversifiée à un coût très compétitif. Pour son développement, Money Express s'appuie sur une politique active de partenariat et une bonne connaissance des opportunités du marché. Money Express se positionne comme le premier fournisseur, inter médiateur et intégrateur panafricain de solutions de transfert de capitaux et entend devenir la référence sur le continent. Money Express permet de faire différents types de transferts domestiques et internationaux en Cfa ou en devises étrangères. Elu meilleur chef d'entreprise du Sénégal en 2006, récipiendaire du prix Cauris d'Or 2008, Cauris de l'intégration, Meïssa Déguéne Ngom dirige le groupe Chaka présent dans plusieurs pays d'Afrique et d'Europe avec plus de 600 collaborateurs.

Evolution

Une belle réussite pour cet ancien consultant en poste en France, rentré au Sénégal en 1994 pour fonder son groupe. L'évolution a été depuis ininterrompue. Société de service et d'ingénierie informatique, Chaka Computer voit le jour en 1994. S'ensuivra «Call Me», spécialisé dans «l'outsourcing», la relation client à distance, le télémarketing et le conseil en Crm. «Call Me», réussite continentale, s'exporte dans plusieurs pays africains. Puis, logiquement, le groupe s'intéresse au domaine de la finance avec la création de Chaka Banques Finances en juin 2004. Le lancement de Money Express en octobre 2002 renforce la présence du groupe Chaka dans ce créneau. Mieux, le montant des transactions effectuées est passé, entre 2002 et 2006, de 500 millions à 40 milliards de francs Cfa, avec plus de 250 000 opérations. Aussi, grâce aux systèmes de partenariat, Money Express dispose de plus de 30 000 points de vente à travers le monde. Le dernier développement du groupe, Chaka Card Systems, est un centre de personnalisation moderne basé en Côte d'Ivoire et spécialisé dans le domaine de la monétique avec les solutions cartes bancaires. Aujourd'hui, à près de cinquante (50) ans, cet amateur de pêche et de musique dirige un groupe de 600 personnes présent dans cinq pays africains (Côte d'Ivoire, Guinée, Bénin, Mali, Mauritanie) et en Europe, avec des activités variées : centres d'appels, édition de logiciels, systèmes de transfert d'argent, solutions de sécurité informatique, etc.


PAPA SOULEYMANE KANDJI ,

Source; Le Pays @ PiccMi.Com

PiccMi.Com

Mercredi 21 Septembre 2011 - 12:00



Réagissez à cet Article

1.Posté par conseiller le 04/10/2011 11:36

Au moment où son marché est de plus en plus grignoté par ses concurrents, ex partenaires tels , la Ria , cela pose problème. En effet l'homme gagnerait beaucoup à etre humble , transparent, honnete et non d'utiliser le ruse , la méchanceté. Cette société aurait pu devenir le leader vers l'Afrique , mais hélas , c'est lui qui est la source de tous les maux dont souffre aujourd'hui sa boite , et qu'il cherche à camouffler à travers cette operation de charme , qui en fait cache trop de non dits.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9