contenu de la page



MINES DE LA FALEME : LE SÉNÉGAL NE DOIT RIEN À KUMBA RESSOURCES, SELON LITHOS





MINES DE LA FALEME : LE SÉNÉGAL NE DOIT RIEN À KUMBA RESSOURCES, SELON LITHOS
PICCMI.COM-Un nouveau rebondissement dans l’affaire Kumba- Arcelor Mittal. En effet, Lithos Pty Lmt, une autre société sud-africaine, soutient avoir été le premier à signer un accord avec l’Etat du Sénégal entre 1996 et 1997, avant d’être injustement éjecté du projet sous le régime d’Abdoulaye Wade. Accusant les autorités sénégalaises, notamment Me Madické Niang, ministre des Mines à l’époque, de faux, le directeur général de Lithos, André Gyenfie, estime que le Sénégal ne doit rien à Kumba Ressources. Et par conséquent, les 75 millions de dollars payés par l’Etat à cette dernière doivent être retournés au peuple sénégalais.

C’est l’imbroglio dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Kumba- Arcelor Mittal. Après les accusations de Me Wade et les mises au point du gouvernement, c’est au tour de Lithos Corporation Pty Lmt, une autre société sud-africaine, d’entrer dans la danse. Lors d’une conférence de presse organisée samedi à Dakar, le directeur général de cette société, André Gyenfie, a voulu apporter sa « part de vérité » dans cette affaire.

Selon lui, c’est Lithos Corporation qui était la première société à signer des accords avec Miferso (Société des mines de fer du Sénégal oriental) sous la présidence d’Abdou Diouf. M. Gyenfie nous apprend aussi qu’une plainte a été déposée, début 2014, à la Division des investigations criminelles (Dic) contre les responsables du dossier à l’époque des faits, et que le dossier vient d’être transmis au procureur de la République.

André Gyenfie, accuse Me Madické Niang, à l’époque ministre des Mines, d’avoir été manipulé par Me Stéphane Brabant du cabinet Hubert Smith de Paris, Karim Wade, Ousmane Ndiaye et la société Kumba, et d’avoir, par une seule lettre, éjecté Lithos du projet Falémé au profit exclusif de Kumba Ressources et d’avoir mentionné et signé frauduleusement dans le contrat de Miferso et Kumba du 4 juillet 2004 que Lithos n’a jamais eu des droits et/ou des relations contractuelles avec Miferso.

« Ceci malgré les relations contractuelles qui nous liaient avec Miferso et en violation des règles administratives et règlementaires en vigueur au Sénégal », dit André Gyenfie.

Pour ce dernier, il y a eu « du faux, usage de faux et usurpation » de la part de Me Madické Niang en éjectant Lithos du projet de la Falémé. Et comme « le faux annule tout », le Sénégal ne doit rien à Kumba, estime André Gyenfie.

Et par conséquent, les 75 millions de dollars payés par ordre de la Chambre de commerce internationale de Paris à Kumba, doivent être retournés au peuple sénégalais qui en a bien besoin, car obtenus « frauduleusement et de façon cavalière », estime le directeur général de Lithos, qui se propose déjà de se porter partie civile dans une éventuelle plainte de Me Wade sur ce dossier.

Toujours selon M. Gyenfie, le préjudice réel dans cette affaire est de 1,9 milliard de dollars, montant que Lithos « a le droit de réclamer » pour les dommages subis. Il affirme avoir investi « beaucoup d’argent » dans ce projet, sans donner plus de détails.

Il soutient également que Me Wade avait envoyé Macky Sall, alors ministre des Mines, pour confirmer à Kumba Ressources, à Cape Town, en Afrique du Sud, comme opérateur et que Lithos Corporation était bel et bien le partenaire de Miferso.

« Tout se passait bien quand nous fûmes exclu subitement du projet. C’est ensuite que nous avons découvert la supercherie », déplore André Gyenfie, avant d’ajouter : « Si on nous avait laissé développer cette mine, aujourd’hui, il y aurait eu entre 10.000 et 15.000 jeunes sénégalais en train de travailler dans cette mine ».

Le Soleil

PiccMi.Com

Lundi 22 Décembre 2014 - 08:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9