contenu de la page



MORT « PROGRAMMEE » DES BOULANGERIES TRADITIONNELLES : 523 unités et 15 000 emplois menacés de disparition



La politique du gouvernement sénégalais qui favorise dans le secteur de la boulangerie l’installation d’un magnat qui a mis sur pied une chaîne industrielle de production est en passe de faire disparaître les 523 unités et les 15000 emplois du milieu. Tel est le sentiment fort du Cadre unitaire des syndicats d’ouvriers du Sénégal qui, en conférence de presse organisée hier, mercredi, à Dakar, a fermement dénoncé la robotisation qui met en péril la survie de leurs entreprises.



MORT « PROGRAMMEE » DES BOULANGERIES TRADITIONNELLES : 523 unités et 15 000 emplois menacés de disparition
Les ouvriers du secteur de la boulangerie ont fustigé hier, mercredi, lors de leur face à face avec les journalistes, la politique du gouvernement dans leur secteur d’activité. Ainsi, Mamadou Dramé, un des responsables du Cadre unitaire des syndicats d’ouvriers du Sénégal, a déclaré dans son propos liminaire que la politique de l’Etat dans ce secteur « est de démanteler les 523 unités existantes qui ont contribué à la création de richesses, au développement socio-économique du pays par des efforts d’investissement massif avec plus de 15 mille emplois crées ». Et cela « au profit d’un magnat qui a installé une chaîne industrielle qui a une capacité de produire l’équivalent des quantités produites par les 523 unités en question mais avec un effectif de travailleurs très réduit et une masse salariale inférieure à la moyenne », déplore M. Dramé.

Cette boulangerie industrielle en question se localiserait à Hann, selon le syndicaliste, et appartiendrait à un homme d’affaires qui est dans du papier et qui se trouve être le patron de l’entreprise « la Rochette ». Et M. Dramé d’indiquer que ce système de robotisation va mettre en péril la survie de ces entreprises et de surcroît, la perte de milliers d’emplois ».

Selon le vice-président de la Fédération des boulangers du Sénégal, Aliou Thiam, c’est la présence de cette boulangerie dite moderne qui a fait que le prix du pain n’a pas augmenté alors que dans toutes les autres régions, il a connu une hausse. Ce qui semble être inacceptable pour le Chargé de communication des boulangers, dans la mesure où, dit-il, le sac de farine coûte la même prix partout au Sénégal avec la même Tva (Taxe sur la valeur ajoutée). Et M. Thiam de poursuivre : « un haut responsable nous a d’ailleurs menacés, en nous disant que si on refuse de produire du pain, l’industriel va le faire ». Pour M. Thiam, la cause de toute hausse c’est la farine et les intrants et à chaque fois qu’un boulanger achète un sac de farine, il paie à l’Etat 3.700 f de Tva.

C’est dans ce cadre que le responsable des ouvriers a soutenu que « tous ces chocs subis par le secteur de la boulangerie ont fini de plomber les charges des entreprises. Ce qui nécessite absolument la révision de la structure des prix ». Conséquence, il s’avère urgent, selon lui, d’ouvrir des négociations sérieuses autour de la question entre patronat, gouvernement et syndicats des ouvriers boulangers élargis à l’entente des associations de consommateurs à l’effet d’étudier de nouvelles mesures pour l’équilibre des charges et la sauvegarde des emplois.

SUDONLINE.SN

© PiccMi.Com - Le Magazine du Web Sénégalais

Jeudi 21 Octobre 2010 - 10:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9