contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Macky Sall : "Les missions classiques de maintien de la paix ne sont plus adaptées"



Le président Macky Sall a estimé lors de la cérémonie d’ouverture de la 4ème édition du Forum international sur la paix et la sécurité que "face aux nouvelles menaces, les missions classiques de maintien de la paix ne sont plus adaptées".



Photo d'illustration
Photo d'illustration
Le président Macky Sall semble se démarquer de l’option de l’Onu en ce qui concerne les missions classiques de maintien de la paix au regard du nombreux de plus en plus croissant de casques bleus qui perdent la vie. "Face aux nouvelles menaces, les missions classiques de maintien de la paix ne sont plus adaptées. C’est le cas avec la MINUSMA, sans doute l’une des missions de paix les plus meurtrières pour les casques bleus", a-t-il fait remarquer à l’ouverture du 4ème forum international sur la paix et la sécurité à Dakar, lundi.
C’est pourquoi le président Macky Sall a invité les Nations-Unies à repenser le système de maintien de la paix. "L’heure me semble venue de repenser sérieusement la doctrine du maintien de la paix des Nations- Unies. On ne peut maintenir la paix là où elle n’existe pas, là où il faut plutôt la rétablir en combattant des groupes dont la violence est le seul mode d’action", a-t-il soutenu.
Selon Macky Sall, le terrorisme et ses causes doivent être traités partout avec la même détermination et le même ordre de priorité. C’est cela aussi l’approche intégrée. "Tant qu’il reste une zone de vulnérabilité, nous continuerons tous d’être exposés à la menace", a averti Macky Sall.
Pour que la riposte sur le terrain soit efficace et cohérente Macky Sall estime qu’il "faut des forces de défense et de sécurité suffisamment formées et entraînées, suffisamment équipées et dotées de mandats clairs et robustes."

PiccMi.Com

Mardi 14 Novembre 2017 - 09:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.