contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


Mais pourquoi Mbaye Ndiaye pleure-t-il tout le temps ?





Mais pourquoi Mbaye Ndiaye pleure-t-il tout le temps ?
Cette question, beaucoup de Sénégalais se la posent. En fait, en moins d’un mois, le ministre d’Etat a versé à trois reprises des larmes. La première fois, c’était lors de sa passation de service avec le Général Pathé Seck. Il s’abstint même de lire son discours, en laissant le soin à Mamadou Ibrahima Lô, son directeur de cabinet et ex-Gouverneur de Diourbel. Les deux dernières fois ont été enregistrées à Touba, ce week-end. Suite à l’altercation avec Serigne Abdou Fatah (voire par ailleurs), Mbaye Ndiaye, en présentant ses excuses chez Serigne Bass a pleuré pour regretter l’incident. C’est ensuite qu’il versera d’autres larmes, lors de la cérémonie officielle un peu avant de prendre la parole. Cette fois-ci, c’était à cause des déclamations de Khassidas qui retentissaient de partout. En fait, l’homme est réputé être bon mouride. En témoigne son rêve sur Serigne Abdou Khadre raconté lors du Magal.




Réagissez à cet Article

1.Posté par Omar NDIAYE le 19/11/2012 13:52

Ce faux marabout a toujours été un maitre chanteur. Un charognard qui suce le sang du peuple en se cachant derriere l'islam! Il ne croi k'a l'argent et aux belles femmes!
Personnellement seule la personne de serigne touba et de ces saints enfants m'intéressent.
Etre mbacké mbacké ne veut pas dire être un saint ou un religieux.
ce mbacké mbacké ferait mieux de suivre l'enseignement de leur vénéré grand père au lieu de s'attarder sur les privilèges de ce bas monde: driankés, belle villa, voitures de luxe ou passeport diplomatiques.
On se rappelle déja de son dernier NDIGUEL de vote en faveur du minable Wade. Il na meme pa honte
Mais soyez sûr que vous ne vous nourrissez qu'avec du riba au lieu de travailler et gagner dignement votre vie.
honte à ce mbacké mbacké!
De plus les faits ne sont pas passés tel que relatés par la presse. C'est domage qu'au sénégal ona tous sauf une presse. Tous ceux qui faisaient partie de la délégation officielle ont félicité Mbaye Ndiaye pour avoir eu le courage et la fermeté de remetre ce vaurien à sa place.

2.Posté par SY Arona le 19/11/2012 17:57

Le Sénégal est un pays laïc, seulement le plus grave danger qui pourrait nuire à sa stabilité est le pouvoir maraboutique. Dans quel pays du monde une autorité religieuse peut-elle prendre à partie un ministre d'État de la république, au point de l'humilier aussi cruellement et en public ? Ce fait divers, s'il est avéré, porte un préjudice certain à la classe politique tout entière de notre pays. Il traduit la mainmise du religieux musulman sur le pouvoir d'État, toute chose inacceptable dans un État de droit démocratique. La tentative d'instrumentalisation des chefs religieux a véritablement commencé au Sénégal avec le président Abdou DIOUf qui, pour renforcer son pouvoir politique, s'était littéralement soumis au diktat du khalife général des mourides de l'époque. Cette attitude, peu honorable pour 'un homme d'État, républicain et sérieux, fut portée à son paroxysme par le président WADE, qui est allé jusqu'à s'agenouiller devant son guide religieux. Le symbole de toute une république fut ainsi jeté à terre, par un geste essentiellement dicté par des préoccupations politiciennes et opportunistes. Triste spectacle, d'une république en perte de valeurs républicaines. Je ne suis pas étonné d'apprendre aujourd'hui qu' un marabout qui ne représente absolument rien dans notre république, en est arrivé à tancer un ministre d'État, proche du chef de l'État, au point de le faire pleurer en public. C'est vraiment triste et humiliant pour notre pays. Et si le chef religieux s'adressait indirectement au chef de l'État lui-même ? Monsieur N'DIAYE, n'est ni un homme politique, ni un intellectuel, ni un cérébral. Il n'a pas sa place sur la scène politique et administrative du Sénégal. Le chef de l'État doit le cacher pour le protéger contre lui-même, parce qu'il constitue un danger pour lui-même. Il est émotif, faible de caractère et trop sensible pour aspirer à gérer les affaires publiques au Sénégal. Cet homme est dangereux pour nous tous, car s'il se met à pleurer devant un marabout qui ne représente rien dans notre république, personne ne peut compter un jour sur lui pour défendre nos intérêts devant un marabout en délicatesse avec nos lois. IL DOIT PARTIR DE LUI-MÊME CETTE FOIS-CI.
L'autre leçon qu'il convient de tirer de cette malheureuse affaire est la suivante : à force de vouloir instrumentaliser les chefs religieux à des fins électorales et électoralistes, certains hommes politiques en sont devenus les otages, pour le plus grand malheur de notre peuple. Finalement, les responsables politiques du régime WADE, aujourd'hui présumés coupables d'enrichissement illicite, ont bien compris la terrible faiblesse de notre système politique depuis l'accession du président DIOUF au pouvoir : l'accaparement du pouvoir d'État par certains guides spirituels musulmans (la précision est importante) ; ces anciens responsables politiques l'ont bien compris et sont partis demander la protection religieuse à qui de droit, parce que le véritable pouvoir politique se trouve dans notre pays entre les mains des chefs religieux. Le président SENGHOR doit se retourner dans sa tombe. Pauvre Sénégal!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER
SENEGAL | Affaire de la Range Rover – Waly Seck devant le juge, aujourd’hui:... | PICCMI https://t.co/p1pyd7avir https://t.co/kmneu5dRMp
Mercredi 28 Septembre - 14:50
SENEGAL | Accident de la circulation à Boukiling – Un véhicule de transport... | PICCMI https://t.co/uTJZUdgjIT https://t.co/XHiQnUEJOj
Mercredi 28 Septembre - 14:40
SENEGAL | Pour le départ des ministres socialistes : Jds annonce une pétition:... | PICCMI https://t.co/MjzkQd7skg https://t.co/uO2Up66k8n
Mercredi 28 Septembre - 14:30
SENEGAL | Le face à face de Mimi Touré avec les internautes sur Facebook: Sur... | PICCMI https://t.co/Wwz55TbEb2 https://t.co/iCf4f4nNT6
Mercredi 28 Septembre - 14:25
SENEGAL | Mutinerie de Rebeuss : Colonel Daouda Diop, Dg de l’administration... | PICCMI https://t.co/KXC0nk9Q3N https://t.co/0TC7sicDju
Mercredi 28 Septembre - 13:55
SENEGAL | Sam Allardyce démissionne: Sam Allardyce n'est plus le sélectionneur... | PICCMI https://t.co/7M7UCnrpMK https://t.co/bKNcD8CHor
Mercredi 28 Septembre - 12:20
SENEGAL | Vih/Sida : Dakar, la plus touchée: Le rapport d’analyses et de... | PICCMI https://t.co/6akf8C82YS https://t.co/Eh8OsdKXtk
Mercredi 28 Septembre - 12:16
SENEGAL | Suspension momentée de la production de la carte nationale d’identité... | PICCMI https://t.co/ZIf8f8LXpB https://t.co/c3Vncnujlx
Mercredi 28 Septembre - 12:10
SENEGAL | Shimon Peres est décédé: Le prix Nobel de la paix et ancien président... | PICCMI https://t.co/8wLQLU59Iw https://t.co/5Y1XLUBUTc
Mercredi 28 Septembre - 12:07
SENEGAL | Arrestation à l'aéroport Lss d'un Français recherché par Interpol :... | PICCMI https://t.co/r7S7ZDkxQH https://t.co/aAa5S9MnwL
Mercredi 28 Septembre - 12:01