contenu de la page



Manœuvres mortelles à l’école militaire de Koulikoro au Mali : Plus de 5 morts dont une Sénégalaise. La victime Ndèye Fatou Seck sera enterrée aujourd’hui au Sénégal



Des élèves de l’Ecole militaire inter-arme (Emia) engagés dans une opération de bizutage (pratiques d’épreuves physiques), dans la forêt de Koulikoro, à la frontière sénégalo-malienne, sont décédés, avant-hier nuit dans des circonstances nos encore élucidées.



Manœuvres mortelles à l’école militaire de Koulikoro au Mali : Plus de 5 morts dont une Sénégalaise. La victime Ndèye Fatou Seck sera enterrée aujourd’hui au Sénégal
Selon des sources diplomatiques sénégalaises, basées à Bamako, une thèse d’intoxication leur a été servie, mais une enquête a été ouverte pour mettre en lumière les raisons de ces décès. Des morts atroces de jeunes élèves militaires ont été enregistrés au niveau de la frontière entre le Mali et Sénégal, dans la forêt de Koulikoro. Ces élèves de l’Ecole militaire inter-arme (Emia), composés de Séné­galais, Guinéen et Maliens sont décédés, a-t-on appris, dans la nuit du dimanche au lundi dernier. Des sources diplomatiques jointes par Le Quotidien depuis Bamako, ont confirmé l’information, tout en ajoutant qu’une Sénégalaise du nom de Ndèye Fatou Seck fait partie des victimes. Mais jusqu’à présent, ces autorités diplomatiques semblent ne pas être convaincues des raisons évoquées par les responsables militaires en charge de l’opération, pour expliquer le drame.

Pour nos interlocuteurs, une bavure militaire est à l’origine de ces morts. Ils se disent convaincus que les élèves ont été soumis à de rudes manœuvres, dans la forêt de Koulikoro, cette fameuse nuit. Les­quelles manœuvres n’ont d’ailleurs pas abouti, précise-t-on, car les élèves de l’Emia se sont égarés, entre temps, dans la forêt.

La thèse à laquelle ils ont adhéré est que, l’opération de bizutage (épreuves ou traitements physiques ritualisés) a mal tourné, et non l’autre argument qui veut que ces élèves mobilisés et éparpillés dans la forêt à la frontière Sénégalo-malienne aient mangé des aliments qui ont provoqué une intoxication.

De toute évidence, les responsables de l’ambassade du Sénégal au Mali ne sont pas restés indifférents à la tournure dramatique de cette patrouille de jeunes militaires, dont des femmes. Par conséquent, une enquête a été ouverte et les autorités de l’ambassade du Sénégal au Mali devront suivre de près, les premiers éléments de l’enquête qui ne tarderont pas à tomber. Aussi, les dépouilles mortelles des victimes vont-elles subir une autopsie, pour élucider les circonstances de ces morts tragiques.

Des journalistes maliens parlent de huit morts, alors que l’ambassade du Sénégal au Mali dit être informée de la mort de six jeunes militaires, dont une Sénégalaise, un Guinéen et quatre Maliens. La presse malienne a indiqué hier, que ces jeunes élèves militaires ont été tués et d’autres blessés lors des séances de tirs. Une partie d’entre eux s’est en effet trompée en utilisant des balles réelles à la place des balles à blanc. Les blessés ont été transportés par la suite à l’hôpital de Kati, au Mali.

Pour ce qui est de la victime sénégalaise, l’on annonce l’arrivée de la dépouille mortelle aujourd’hui à Dakar, avant de procéder à une autopsie puis à la levée du corps, prévue dans un hôpital de la capitale.

cbdiagne@lequotidien.sn

PiccMi.Com

Mercredi 5 Octobre 2011 - 13:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9