contenu de la page



Marchés publics : le DG de l'ARMP souligne la nécessité d'une "vigilance permanente"





Marchés publics : le DG de l'ARMP souligne la nécessité d'une "vigilance permanente"
L'évolution des marchés publics tient d'un processus dynamique nécessitant "une vigilance permanente'' dont le but est d'amener les acteurs à adopter des procédures de passation plus transparentes, mieux adaptées et davantage efficaces, a souligné, lundi à Dakar, le directeur général de l'Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), Saër Niang.

S'exprimant avec des journalistes en marge d'une table-ronde sur les 7 ans de la réforme des marchés publics, M. Niang a soutenu que la mise en œuvre de procédures de passation plus adaptées se fera "à la satisfaction de l'intérêt général et pour la vitalité de l'économie nationale".

"Le niveau de risque de déperdition des ressources publiques (…) est si élevé dans les marchés, qu'il faudrait une attention ardue, une vigilance permanente et soutenue à toutes les étapes de mise en œuvre des procédures de la commande publique", a-t-il dit.

Les procédures doivent selon lui favoriser la transparence, la prévention des comportements réprouvés, l'obligation de rendre compte et le contrôle régulier, de manière à prévenir la corruption mais aussi le gaspillage des ressources publiques.

"L'activité de passation des marchés est dans tous les pays du monde, caractérisée par sa vulnérabilité, et de ce fait, est l'objet d'une attention particulière pour ne pas dire d'une surveillance permanente, car très exposée au risque de corruption, de concussion et de malversation", a-t-il analysé.

Selon le DG de l'ARMP, "le dispositif de transparence mis en place dans les marchés public a ses partisans, convaincus et dévoués. Mais il a aussi ses adversaire dont les récriminations peuvent ébranler la sérénité du système et à tort".

"A la confluence de la mission de service public et de la logique de marché, la régulation anticipe les mutations intervenues dans le périmètre du contrôle des ressources publiques, pour amener, notamment par la pédagogie, les autorités contractantes à se doter d'une gouvernance vertueuse, en phase avec les meilleures standards", a soutenu Saër Niang.

M. Niang a cité une étude de Transparency International, selon laquelle "les Etats consacrent, à l'échelle planétaire, un peu plus de 4 billions de dollars par an à la commande publique. Ce chiffre représente globalement, entre 10 et 15% du PIB à l'échelle mondiale".

"Or, la même étude révèle que la corruption qui gangrène les marchés publics, majore de 15 à 20%, le coût total des marchés publics engagés dans les différents pays", a-t-il dit.

"Ce qui veut dire qu'environ entre 400 et 500 milliards de dollars se retrouvent tous les ans, dans les mallettes distribuées sous forme de dessous de table, de pots de vins ou simplement de cadeaux pour utiliser un mot politiquement plus correct", a-t-il précisé.

La table-ronde a par ailleurs été l'occasion de rendre à nouveau hommage à feue Maguette Kane Diop, ancienne directrice de la Direction centrale des marchés publics (DCMP) de 2007 à 2010.

Mme Diop, rappelée à Dieu en novembre 2013, a été donnée en exemple pour son attachement au respect des règles de procédures et son intégrité.

Selon Saër Niang, Maguette Kane Diop "était convaincue que la rigueur d'une procédure est de loin préférable à la confusion et à la non planification, bref à l'inorganisation dans un système de passation de marchés publics".

APS

PiccMi.Com

Lundi 23 Juin 2014 - 15:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9