contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Mise à mort politique de Macky Sall par les libéraux



Les libéraux lancent la grande offensive pour contrer Macky Sall. D’apres le quotidien L’Observateur, ces libéraux ont affiné leurs armes et affirment détenir beaucoup de dossiers dans lesquels l’ex premier Ministre et candidat admis au second tour est mouillé.



Mise à mort politique de Macky Sall par les libéraux
Le déballage risque de faire des victimes si l'on s'en fit aux dossiers qu'affirment détenir les libéraux. Ces dossiers portent sur la Lonase et la Pointe de Sangomar dans les prochains jours, dernier tournant. L’angle d’attaque : révéler toutes les fautes de gestion de l’ex premier ministre  et ancien président de l’assemblée nationale. Le journal cite une source qui a jeté un œil  sur ce dossier explosif "ces périodes fastes pour Macky ont été paradoxalement celles où l’ex-proche collaborateur de Wade a commis de grandes malversations financières avec les directeurs de certains établissements publics ou semi-publics, rien que pour mieux plaire au chef et rester dans ses bonnes grâces".  
L’ancien DG de la Lonase Baila Wane et ami de Macky Sall aurait décaissé, sous les ordres de Macky Sall, d’énormes sommes, plusieurs décaissements frauduleux estimés à des centaines de millions de F Cfa. L'autre dossier est lié à la réfection de la Pointe de Sangomar. Macky Sall y aurait joué un rôle déterminant avec des constructeurs étrangers, histoire de profiter de la situation. Les dégâts collatéraux de cette de mise à mort politique n'épargneraient pas ceux-là qui sont restés auvernementprès de Wade quand Macky quittait le gou.
Ca promet !
 


Jeudi 15 Mars 2012 - 16:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.