contenu de la page



Moustapha Sy raconte comment la « guerre » a été évitée de justesse entre Tidianes et Mourides

DES LETTRES D’INSULTES ADRESSÉES À MAODO SYLLA ET SERIGNE ABDOU LAHAT MBACKÉ



Ceux qui estiment que le Sénégal n’est pas à l’abri des turpitudes de la vie ne savent pas si bien dire. Devant ses fidèles, avant-hier, à l’occasion des Universités du ramadan, Moustapha Sy s’est voulu formel : « il y a des gens qui ne veulent pas d’une stabilité dans le pays. Et ils n’arrêteront pas leurs manœuvres tant qu’ils n’arriveront pas à leurs fins ».



Moustapha Sy raconte comment la « guerre » a été évitée de justesse entre Tidianes et Mourides
S’ils ne se mettent pas à calomnier, ils se mettent le plus souvent à ourdir des plans pour dresser les uns contre les autres. Et l’exemple le plus frappant, c’est l’histoire que lui a rapportée son père Serigne Cheikh et émanant de Maodo Sylla, le regretté Imam de la grande Mosquée de Dakar. Il raconte qu’un jour, lors d’une discussion informelle, Maodo Sylla, se confiant à son père, lui a fait la révélation suivante : « ces temps-ci, je reçois des lettres. Mais le plus étonnant, c’est que des gens m’insultent, juste parce que j’annonce le début ou la fin du mois de ramadan. Certains avec qui j’ai eu à m’entretenir du contenu des missives soutiennent même que ce sont les Mourides qui écrivent de telles correspondances. Qu’est-ce que vous en pensez ? », demande-t-il au père de Serigne Moustapha Sy. Serigne Cheikh de lui répondre que lui était convaincu du contraire. « Faites attention ! Ceux qui écrivent ces lettres ne sont pas des Mourides, mais des membres de la famille qui veulent attiser le feu. Mais avant de faire ou de dire quoi que ce soit, lui dit-il, je vous suggère d’aller voir Serigne Abdou Lahat Mbacké. S’il est vrai que ce sont eux, il vous le dira et vous dira quoi faire, à ce moment ».

Arrivé à Touba chez le marabout, raconte toujours Moustapha Sy, Maodo Sylla de dérouler la même histoire au saint homme. Seulement, en lieu et place des réponses attendues, celui-ci de rire à gorge déployée. Ensuite, il demanda à un de ses chambellans de lui ouvrir une des valises qui étaient là. Sans lui expliquer son acte, le marabout lui montre les mêmes lettres que celles qu’il avait reçues, en lui disant : « on dit que ce sont les Tidianes qui les ont écrites. Que ceci ne te détourne pas de l’essentiel. Le plus important, c’est d’être quitte avec sa conscience ».

Le marabout s’en prend aux Sénégalais

Sur ce point précis, Moustapha Sy dit ne point être du genre à être conditionné par l’opinion du plus grand nombre. « Quelqu’un est venu me dire que les gens s’émeuvent, parce que tout le monde parle maintenant, sauf Serigne Moustapha Sy », indique-t-il. Et de répondre : « on parle de moi dans les radios, télévisions, journaux, les grand places, les rues… depuis 25 ans ». Il y a même une dame, poursuit-il, « qui a écrit que Moustapha Sy qu’on connaissait, était toujours du côté des masses ». Et de s’interroger : « dites-moi, depuis que je suis avec la masse qu’est-ce que j’ai gagné ? On m’a mis, moi et mes proches, en prison. Où était cette masse qui scandait mon nom ? »

Comme pour convaincre les plus sceptiques, il ajoute : « Cheikh Yérim Seck a raison de dire que quand on se bat, il faut se battre pour le Sénégal et non pour les Sénégalais. Je trouve qu’il a tout à fait raison. Les gens sont très forts quand il s’agit de parler. Quand il s’agit de combattre, ils finissent toujours par s’éclipser. Nous, nous avons des responsabilités. Nous rendrions compte pour chaque âme, s’il venait à y avoir des personnes blessées ou mortes par notre faute ». Il y a, selon lui, de nouveaux arrivants « qu’il faut suivre ». D’autant que, lui, cela fait 25 ans qu’il est sur le terrain, dans le combat. « Attendons de voir ce que les autres feront. Les gens veulent toujours dramatiser ou chercher la petite bête là où elle n’existe pas ». Même du temps du Prophète (Psl), commente-t-il, ces pratiques existaient ; mais lui, il avait trouvé la réponse la plus simple : « je ne suis pas vous et vous n’êtes pas moi », avait-il rétorqué à ses détracteurs.

Madou MBODJ
Lasquotidien.Info

PiccMi.Com

Lundi 23 Août 2010 - 15:38



Réagissez à cet Article

1.Posté par cheikh le 23/08/2010 16:20

discours bien rapporté sans rajout ni omission.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9