contenu de la page



Nouveau calendrier d’incinération des drogues saisies : Jamra & Mbañ Gacce saluent la pertinence de la réforme



PICCMI.COM- Il se passait rarement une occasion sans que Jamra ne tirât la sonnette d’alarme sur la nécessité de renforcer la sécurité et la transparence dans la conservation et la destruction des variétés de drogues saisies par les forces de sécurité. Aussi bien dans ses résolutions qu’à l’occasion de ses sorties médiatiques lors d’émissions sociétales comme "Yonn-wi", "A vous de juger", "Décryptage", "Diiné-ak-jamono", "Jotaay-ak-waxtaan"…, ou à l’occasion de l’assemblée général constitutive de l‘Observatoire de Veille et de Défense des Valeurs Culturelles et Religieuses "Mbañ Gacce" (le 25 mai 2013 au Cices), l’histoire retiendra que Jamra aura constamment exprimé sa vive préoccupation relativement à la conservation des scellés de cette intrigante denrée, objet de moult tentations et convoitises, en raison de sa singularité à rapporter vite et gros !



Nouveau calendrier d’incinération des drogues saisies : Jamra & Mbañ Gacce saluent la pertinence de la réforme
Il était en effet insensé que des drogues saisies fussent gardées toute une année durant, pour n’être détruite qu’à la date mythique du "26 Juin", consacrant la Journée internationale de lutte contre la drogue. C’était d’autant plus incongru que les risques liés au stockage et à la conservation de cette marchandise prohibée (et fortement lucratif !) sont à la mesure de la puissante fascination qu’elle exerce sur les partisans du moindre effort et les réseaux tentaculaires de narco-criminels, grands corrupteurs devant l’Eternel! Il fallait donc impérativement adopter une nouvelle stratégie à concurrence des gros désastres à son actif sur la santé mentale des populations, surtout juvéniles, la sécurité publique et la stabilité économique, eu égard à la position éminente qu’occupe le trafic de stupéfiants au hit-parade du blanchiment de capitaux indus. Mais surtout parce que notre vaillante Police nationale aura eu récemment à souffrir dans sa chair, nombre de compatriotes avec elle, d’une scandaleuse mercantilisation dans la conservation des scellés de cocaïne, dont de présumés acteurs galonnés seraient dans l’épicentre.

Cette innovation de taille, consistant à "mensualiser" la destruction légale de ces produits de la mort, que vient d’inaugurer le Comité interministériel de lutte contre la drogue (Cild), sous le magistère du nouveau ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, est assurément tout à l’honneur de notre pays. Elle aura permis au Sénégal d’accomplir un pas de géant dans la gestion sécuritaire de cette problématique, qui vient justement de secouer fortement, la semaine dernière, la puissante France où toute la hiérarchie du mythique "Quai des Orfèvres" (siège de la Police judicaire) est toujours sous le choc, après la subtilisation frauduleuse d’un pactole de 52 kilos de cocaïne (près de 1,5 milliards fcfa en valeur marchande!) de la salle des scellés, par un modeste brigadier, actuellement aux arrêts !

Il reste aux hommes du Commissaire divisionnaire Mafal Ndiaye à améliorer cette salutaire initiative du Cild en tenant judicieusement compte de sa dimension environnementale, par la prise en charge de la légitime doléance des riverains de Ouakam et des Mamelles. En effet, il serait opportun de délocaliser géographiquement cette séance mensuelle d’incinération de stupéfiants, dont les effluves, en plus d’être désagréables, ne peuvent pas être sans conséquence pour la santé des riverains.


Dakar, le 08 Août 2014
Pour Jamra & Mbañ Gacce
Imam Massamba Diop
ongjamra@hotmail.com


Dimanche 10 Août 2014 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9