contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Nouveau groupe audiovisuel africain : Mactar Sylla lance Label Radio et Label TV





Nouveau groupe audiovisuel africain : Mactar Sylla lance Label Radio et Label TV
Le Groupe audiovisuel africain, dont l’un des responsables est le Sénégalais Mactar Sylla, a lancé un projet de radio et de télévision dénommé respectivement Radio Label et Label TV avant le passage du continent au numérique prévu ce 17 juin, a appris l’Aps auprès des initiateurs. «Mactar Sylla et le directeur général Ousmane Cissé, tous deux cumulant plus de 45 ans d’expérience dirigeante dans les médias publics et privés, nationaux, africains et internationaux viennent de dévoiler le nom et le logo des entités du groupe audiovisuel panafricain : Label Radio et Label TV», indique un communiqué transmis à l’Aps.

Fonctionnant tant aussi bien en français qu’en anglais, ces noms (Label Radio et Label TV) évoquent à la fois l’esthétique et la vision d’une Afrique positive dont l’image et la marque sont à promouvoir, avec la signature : «branding the continent, l’image du continent», souligne le texte. Selon la même source, les équipes recrutées par appel international à candidatures, regrouperont des professionnels aguerris et de jeunes talents de diverses nationalités et se mettront progressivement en place au cours des prochains mois avant le lancement officiel. Les installations d’un niveau technologique sans précédent en Afrique francophone entrent dans la phase-test, à compter de ce 17 juin 2015 pour une montée sur satellite planifiée pour les prochains mois, ont annoncé les initiateurs.
Label Radio et Label TV se veulent une «vitrine de l’Afrique émergente avec un ancrage au cœur du continent et une ouverture aux diverses aires géographiques et culturelles, notamment en direction des diasporas».


Mardi 16 Juin 2015 - 12:24



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.