contenu de la page



OCI : Me Wade propose une télévision satellitaire pour contrer l’Islamophobie



Le président de la République a proposé la création d’une télévision satellitaire du monde musulman pour « faire connaître aux autres les valeurs de l’Islam ». Me Abdoulaye Wade a présidé, hier mardi 12 octobre 2010, l’ouverture officielle de la neuvième session du Comiac. A cette occasion, le Secrétaire général de l’Oci Ekmeleddine Ihsanoglu a prôné à cette occasion la mise sur pied de puissants moyens de communication pour sensibiliser les autres sur le message de l’Islam.



OCI : Me Wade propose une télévision satellitaire pour contrer l’Islamophobie
Pour contrer la montée de l’islamophobie et des extrémismes de tous bords, le président de la République du Sénégal propose de s’appuyer sur les leviers de l’information et de la communication afin de mieux faire connaître « notre religion aux autres et de combattre l’islamophobie ». Me Abdoulaye Wade a suggéré la création d’une chaine islamique satellitaire de l’Oci (Organisation pour la conférence islamique) afin de pouvoir réaliser une large diffusion de la culture islamique. Selon le Chef de l’Etat, qui « regrette que l’Oci n’ait pas d’organe de diffusion de la communication », le manque de communication est à l’origine de « l’ignorance des valeurs de la religion musulmane ».

De son point vue l’argument du manque de moyens pour réaliser cette chaine ne tient pas la route. Et, à ce titre, il brandit l’exemple de la Radiotélévision africaine dont le financement est bouclé grâce à un partenariat avec l’Espagne et l’Iran. D’ores et déjà Me Abdoulaye Wade se porte volontaire « si vous me le donnez, je vous le réalise », avant de proposer une solution intermédiaire qui consiste à accorder 06 heures dans les programmes de la télévision nationale à l’Oci. La prise en compte de la dimension de l’information revêt un caractère capital aux yeux de Me Wade. Il s’agit pour lui de « faire en sorte que nos peuples ne soient pas des consommateurs passifs d’informations et de produits culturels.

C’est pourquoi la production cinématographique et culturelle doit être soutenue dans les pays de la Oummah » a- t-il dit. Cette position du Président en exercice de l’Organisation pour la conférence islamique, est une réponse aux nombreux défis qui se posent au monde musulman. Car estime Me Abdoulaye Wade « nous vivons en temps réel des événements susceptibles de biaiser notre compréhension des choses et d’influencer nos comportements, notamment par la pénétration insidieuse des médias ». A ce titre, il convient de voir comment sauver le Capital de valeur du monde musulman, tout en restant ouvert aux autres. Une question qui pose la problématique de l’éducation et la formation selon Me Wade. Cela répond également au souci d’éviter le piège du repli identitaire, les dérives islamophobes et négationnistes, mais également de trouver une bonne place pour le monde islamique, dans la gouvernance mondiale.

Solidarité au Pakistan et soutien à la Palestine


Revenant sur l’actualité du monde musulman, le Président de l’Oci s’est félicité de l’élan de solidarité de la Oummah face au drame des inondations au Pakistan. A ce sujet le chef de l’Etat a salué le fonds de solidarité d’un milliards de dollars crée par l’Oci. Toutefois, il juge la somme insuffisante et propose la création la mise sur pied d’un fonds d’intervention instantanée, afin de doter l’Oci d’une capacité d’intervention rapide pour éviter des situations comme celle qu’a connu le Pakistan.

Au sujet des négociations israélo palestiniennes Abdoulaye Wade accuse I’Etat hébreux d’avoir « déçu la communauté internationale, après l’initiative de dialogue du président américain Barack Obama, par la poursuite de sa politique de colonisation ». Aussi a-t-il invité le gouvernement israélien à créer les conditions d’un retour au dialogue franc. Le Président a également exprimé sont soutien à Mahmoud Abbas « dans sa quête d’un Etat palestinien sûr, indépendant et internationalement reconnu ».

Dans le même registre que Maitre Abdoulaye Wade, le Secrétaire général de L’Oci, Ekmeleddin Ihsanhoglu a flétri l’action des instigateurs et activistes de l’islamophobie, qu’il considère comme une « offensive contre la culture islamique qui constitue une menace sérieuse à la paix et à la sécurité dans le monde ». Selon lui, à l’ère de la mondialisation l’information et la communication deviennent un enjeu pour déconstruire « la vision étriquée que les activistes et autres instigateurs de l’Islamophobie sont entrain de construire de la religion musulmane ».

C’est pourquoi, dans le cadre du programme d’action décennal de l’Oci, il a proposé de la contrer « par une volonté politique plus ferme et plus engagée de la part de l’Oci, non pas dans un esprit revanchard mais en « prouvant l’absurdité et l’outrecuidance de ceux qui, par leurs agissements cherchent à entraîner le monde dans les marécages de l’instabilité et des convulsions politiques et sociaux ».

Dans cette lutte, le secrétaire général de l’Oci a souligné le rôle que peuvent jouer l’Agence internationale islamique d’information (Iina) et l’Union islamique de radiodiffusion (Ibu), si les états membres consentaient à des actions urgentes et drastiques pour les moderniser. Soulignant la puissance de manipulation des médias et conscient de leur rôle, le secrétaire général de l’Oci a relevé que « la liberté de la presse est sacro sainte, mais elle n’est pas absolue ». C’est pourquoi, il invite à « trouver un consensus sur des lignes à ne pas franchir » afin que la presse ne soit pas perçue comme un facteur de déstabilisation et de haine.

Ekmeleddin Ihsanoglu a également souligné la nécessité de créer, conformément aux vœux exprimés par la dernière conférence islamique des ministres de l’information, un Fonds doté d’un capital de 25 millions de dollars. Ce fonds sera destiné à financer la coopération et l’interaction avec les médias internationaux.

Daouda GUEYE
Sudonline.sn

© PiccMi.Com - Le Magazine du Web Sénégalais

Mercredi 13 Octobre 2010 - 10:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9