contenu de la page



OUVERTURE DES BEAUX MARAICHERS: POMPIERS S’ETEINT DANS LA SALETE





OUVERTURE DES BEAUX MARAICHERS: POMPIERS S’ETEINT DANS LA SALETE
Jadis, grouillants de monde, la gare routière Pompiers s’est vidé de ses occupants. Automobilistes, voitures et autres passagers ont laissé la place à des tas d’immondices et une odeur nauséabonde, séquelle d’une occupation anarchique.

Des ordures éparpillées sur un sol noirâtre, une odeur nauséabonde, des commerces qui attendent clients désespérément, c’est le décor qui reste de la mythique gare routière Pompiers. L’ouverture des Baux Maraichers a dépourvu le garage de ses occupants. «Il n’y personne ici. Les derniers automobilistes ont quitté hier, dans la nuit», laisse entendre, Baye Fall, un habitué des lieux dont l’accoutrement épouse aisément l’identité déclinée. Pas l’ombre d’une voiture à Pompier. Celles qui restent sont de vielles carcasses ou des véhicules tombées en panne. Celles-ci sont en réparation entre les mains «expertes» des mécaniciens.

En plus des mécaniciens qui déplorent le fait qu’ils n’ont pas été pris en compte dans le programme de délocalisation de la gare routière, même si un site leur a été proposé et attend d’être aménagé à cet effet, les tenanciers de petit commerces, restaurants et autres gargotes ne savent plus à quel saint se vouer. En atteste, à 13h, l’heure où d’habitude les gargotes commencent à être prises d’assaut, celles de Pompiers sont désertes. Seuls quelques rares clients, occupent les bancs dont certains sont mêmes posés sur «les tables à manger».

Pompiers est sale, un nettoyage s’impose. Des volontaires de la ville de Dakar, aidés par des agents du nettoiement, s’affairent à débarrasser le lieu de ses tas d’immondices. «Nous sommes ici depuis ce matin pour nettoyer les ordures. Seulement, ce n’est pas facile car il y a trop d’immondices», laisse entendre, Abdou, pelle à la main.

Pour un suivi de la directive des autorités, des hommes en tenues veillent au grain. Pas de stationnement, encore moins essayer de convoyer des clients. La décision émanant de la tutelle, il faut un respect strict de la mesure. Les quelques réfractaires sont convoyés dans une voiture de la police. Interrogé sur les motifs de ses arrestations, un agent rétorque: «je ne peux rien vous dire».

Autre lieux, même constat. Colobane retrouve sa vocation de gare routière urbaine, tous les véhicules de transport interurbain étant obligé de réjoindre la nouvelle gare routière sise à Pikine. Les hélas des vendeurs que distillent des haut-parleurs, mêlés aux incessants va-et-vient viennent alourdir l’atmosphère déjà suffocante à cause des grosses nuages couvrant le ciel.

Castor, «arrêt Baye» résiste… aux Baux Maraîchers

La gare routière n’est pas vide, mais quand-même elle reste clairsemée. «Il n’y a pas assez de monde, les transporteurs interurbains sont délocalisés à la gare routière des Baux Maraîchers», indique un régulateur de minibus de la ligne 65, trop pris à griffonner l’heure d’arrivée d’une voiture qui vient de stationner. Ici, seuls les minibus, des voitures, «Ndiaga Ndiaye» chargés du transport urbain occupent l’espace. «Nous faisons la navette entre Dakar et la Banlieue», tiennent à préciser les propriétaires.

Cap sur Castor. Non loin de la station, au point de départ de plusieurs «horaires» en partance pour la région de Kaolack, la mesure n’est pas suivie. Les responsables d’un bus en partance pour le Saloum s’affairent autour des derniers réglages. Des apprentis et rabatteurs arrangent les bagages des clients. Toutefois, l’ambiance n’est pas celui des autres jours, c’est timide. Plus connu sous le nom de «arrêt Baye», le lieu subit l’ouverture de la nouvelle gare routière des Baux Maraîchers. Néanmoins certains ont défié la règle établie et pris d’assaut leur point de départ habituel. «Vous allez à Kaolack? Je parts dans une heure», distille à tout va un apprenti qui surveille les déplacements des personnes susceptibles d’être des clients.

Interpellés, les responsables de ces «horaires» disent s’en tenir à la décision de leur guide religieux, propriétaire des véhicules. «Depuis une quinzaine d’années nous sommes ici. Nous n’avons pas été saisis officiellement de la délocalisation de tous les points de départ vers les Baux Maraichers. De toute façon, nous, nous ne sommes que des conducteurs. Les «horaires» appartiennent au chef religieux de Médina Baye, les autorités n’ont qu’à le saisir directement pour qu’il nous demande de regagner le nouveau site», explique un chauffeur.


PiccMi.Com

Mardi 12 Août 2014 - 21:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9