contenu de la page



PANNE DU SCANNER DE ZIGUINCHOR DEPUIS UN AN : LES AUTORITES CONTINUENT DE FAIRE LA SOURDE OREILLE





PANNE DU SCANNER DE ZIGUINCHOR DEPUIS UN AN : LES AUTORITES CONTINUENT DE FAIRE LA SOURDE OREILLE
PICCMI.COM- Voilà un an que l’hôpital de Ziguinchor est sans scanner. Tombé en panne, l’appareil dont disposait l’hôpital peine à être réparé ou remplacé. Et pourtant, le Premier ministre, Mahammad Dionne a déclaré, face aux députés, le 11 novembre dernier, que le problème sera régle avant la fin du mois de décembre 2014. Mais voilà, on est en janvier 2015 et toujours rien.

ZIGUINCHOR - Janvier 2014, janvier 2015. Ce n’est pas un souvenir de décès, mais celui de la date où le scanner du centre hospitalier régional de Ziguinchor est tombé en panne. Depuis un an donc, aucun scanner de radiographie ne se fait au niveau des services de cet hôpital. Et les autorités sanitaires et gouvernementales peinent à le remettre en marche, malgré leurs multiples annonces.

Aujourd’hui, malgré les cris du coeur pour attirer l’attention de l’Etat et des bonnes volontés, la question du scanner semble ne pas être une priorité pour l’Etat, encore moins pour les autorités locales de Ziguinchor. Et faute de scanner à Ziguinchor, nombreux sont ces patients qui meurent en cours d’évacuation sur Kolda à cause de la longue distance, mais aussi de l’état chaotique de l’axe Ziguinchor-Kolda.

Pourtant, au moment où la population souffre de ce manque de scanner, des fils de la région perchés dans la sphère gouvernementale ou dans les institutions locales, semblent orienter leurs actions dans les parrainages des soirées culturelles, de finales de Navétane, de journées culturelles… Et elles n’hésitent pas à ces occasions à dégainer des millions de francs Cfa pour leur gloire. Pendant ce temps, le scanner de l’hôpital de Ziguinchor n’a besoin que de 3 millions pour être réparé et pour sauver des vies.

Rappelons que face à cette situation désolante, le chef rebelle du Mouvement des forces vives de la Casamance (Mfdc), Salif Sadio, avait posé sur la table la somme de 3millions de francs Cfa pour prendre en charge la réparation du scanner. Offre que les autorités sanitaires ont rejetée sans proposer d’alternative. Aujourd’hui, un an après la panne de cet appareil, les Ziguinchorois sont toujours exposés à la mort. Et pourtant, le chef du gouvernement, Mahammad Boun Abdallah Dionne, lors de sa Déclaration de politique générale, le 11 novembre 2014, face aux députés, avait promis d’apporter des solutions à ce problème.

En effet, après moult plaintes des députés originaires de la Casamance à propos des difficultés que rencontre l’hôpital régional de Ziguinchor, des solutions immédiates et fermes ont été annoncées par le Premier ministre du président Macky Sall. «J’ai eu vent de la panne du scanner de l’hôpital de Ziguinchor. Un nouveau a été acheté et sera livré avant la fin de l’année 2014. Mais en attendant, la Senelec promet de réparer celui en panne. Nous suivons cette affaire de très près». Voilà l’engagement ferme que le chef de gouvernement avait pris face aux élus du peuple. Une promesse qui, hélas, n’a jamais été tenue et qui sème le doute quand à la valeur même de la parole du Premier ministre. Parce que, la date limite qu’il avait fixée a été dépassée depuis belle lurette. Et cela, sans que son engagement soit suivi d’effet. Comme si c’était juste une parole en l’air.


Le Populaire

PiccMi.Com

Dimanche 11 Janvier 2015 - 09:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9