contenu de la page



PROFITER DE LA PLUIE POUR VIDER LES FOSSES SEPTIQUES : Un mal chronique à Médina, Fass, Colobane et Gueule-Tapée



Les fortes pluies qui se sont abattues avant-hier ont rendu Médina, Gueule-Tapée, Fass et Colobane méconnaissables. Des habitants irresponsables ont recommencé à profiter de la pluie pour vider leurs fosses septiques.



PROFITER DE LA PLUIE POUR VIDER LES FOSSES SEPTIQUES : Un mal chronique à Médina, Fass, Colobane et Gueule-Tapée
Les fortes pluies qui se sont abattues avant-hier ont rendu Médina, Gueule-Tapée, Fass et Colobane méconnaissables. Des habitants irresponsables ont recommencé à profiter de la pluie pour vider leurs fosses septiques.
L’hivernage ne fait pas seulement de malheurs chez les populations des zones inondées. Les secteurs de Fass, Colobane, Gueule-Tapée et Médina sont méconnaissables après les fortes pluies de la nuit du lundi.
Des habitants profitent de la pluie pour ouvrir leurs tuyaux de canalisation, histoire de le mélanger avec l’eau de la pluie. Ce qui fait que la population respire une odeur fétide.
Trouvée en train de lutter contre les saletés, une dame très énervée proférait des insultes contre les personnes qui vident leurs canalisations quand il pleut. «Vraiment ces habitants sont sales, regarde ça, ce n’est pas l’eau de la pluie, mais celle des canalisations. Je le jure avec ce Ramadan, les gens ne font que pécher», disait-elle.
Fama Fall, vêtue d’un blouson, indexe sans porter de gants ses cohabitants : «La situation est trop dure. Car les gens qui se comportent de la sorte sont très sales. On n’arrive plus à respirer», fulmine-t-elle.
«Ces gens-là nous fatiguent et à chaque fois, ce sont des querelles. Parfois, ils n’attendent même pas et dès que le ciel est noir, ils ouvrent les fosses», explique Mbaye Fall, jeune du quartier. Les personnes qui font ce mal ne se soucient pas des conséquences pour les populations. Madame Sarr, la quarantaine dépassée, vendeuse de beignets, explique : «Il m’arrive de perdre des clients comme ça, car l’odeur est insupportable». «À l’impossible, nul n’est tenu. Depuis des années nous faisons avec ce même problème. Même durant la saison sèche c’est le même constat, mais durant la saison des plues c’est encore pire», renchérit le jeune Samb.
Et c’est la situation que vivent aussi les habitants de Hlm Fass, juste derrière le marché. Ces derniers disent être habitués maintenant à vivre avec les mauvaises odeurs. Car personne ne vient à leur secours.
Moustapha, nouveau bachelier, est très à l’aise et ne semble pas être dérangé par cette mauvaise odeur. «Je ne sais même plus l’odeur car ayant longtemps cohabité avec cette souffrance. Nous avons l’habitude»,déclare-t-il.
À la Médine, le décor est le même, vendeurs de fruits, d’habits sur l’avenue Blaise Diagne n’ont que leurs yeux pour constater la saleté. «Nous ne pouvons rien faire, après chaque pluie, c’est la saleté dans le marché», explique Alpha Diallo, vendeur de fruits. Au niveau du marché Tilène, même si les agents de la ville de Dakar assurent le nettoiement, la saleté est visible.
À cause de cette situation, certaines parmi les femmes qui viennent au marché chaussent des sachets noirs en plastique pour éviter tout contact avec les vers et autres saletés. «Après la pluie, le marché est trop sale et pour éviter les maladies, je me protège» confie-t-elle.
D’autres, comme Fatou, n’hésitent pas à prendre une bouteille d’eau javellisée pour se désinfecter les pieds au sortir du marché.
Colobane et Gueule-Tapée sont aussi sales que jamais, avec une odeur pas facile à supporter. Et ces populations indexent la commune qui n’a pas pris des mesures avant l’hivernage. «Nous payons nos patentes ; où mettent-ils l’argent ?» s’interroge Samb, vendeur de poissons.
De son côté, Fallou, vendeur de friperie, martèle : «S’il s’agit d’argent, ils sont les premiers à se présenter. Mais si c’est pour venir en aide à la population, ils se cachent dans leurs bureaux», tonne-t-il.
Sur le canal 4 de Fass, malgré le curage opéré avant le début de l’hivernage, la saleté et l’odeur étouffent les populations. Et ce jusqu’au marché de Fass, avec des flaques d’eau noirâtre.
Une situation préoccupante avec la poliomyélite qui fait des ravages dans le pays, n’épargnant même pas les personnes âgées.

Adama Aïdara KANTE (Stagiaire)


source Populaire


Mercredi 10 Août 2011 - 16:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9