contenu de la page



PROMOTION DE LA MUSIQUE, DE LA LUTTE, DES FILMS BRESILIENS AU DETRIMENT DES VALEURS SENEGALAISES : La Rts au banc des accusés



La Rts s’est invitée, hier, à l’Assemblée nationale, lors du vote du budget du ministère de la Communication. Abhorrant les films, musiques et documentaires qui passent sur la chaîne de télévision publique, les députés ont tiré sur la Rts et demandé à ce que les us et coutumes de la société sénégalaise soient mis au premier plan.



PROMOTION DE LA MUSIQUE, DE LA LUTTE, DES FILMS BRESILIENS AU DETRIMENT DES VALEURS SENEGALAISES : La Rts au banc des accusés
Les représentants du peuple ont saisi l’occasion du passage du ministre de la Communication, hier, devant l’Assemblée nationale pour le vote de son budget pour tirer à boulets rouges sur la télévision nationale. Ils ont, en effet, indexé le ministre Moustapha Guirassy et le Directeur général de la Rts, Babacar Diagne sur les programmes diffusés au niveau de la chaîne publique. Mettant en exergue le rôle que la Rts doit jouer au sein de la société Sénégalais, les députés ont demandé à ce que la chaîne nationale revoit ses programmes, afin de valoriser les valeurs du pays et non celles des autres.

En effet, considèrent les élus, la Rts perd son prestige en mettant de la musique, de la lutte, des documentaires étrangers à la culture sénégalaise et des films brésiliens et indiens à tout bout de champs.Abhorrant les produits venant de l’extérieur, le député Néné Mariame Kane de soutenir qu’il y a de rare moment où on se sent Sénégalais en regardant la Rts. «Il est temps que nos valeurs soient reflétées et non des documentaires français», indique-t-elle.

Son collègue, Samba Bathily, dans le même sillage, de clamer que «la Rts n’accorde pas d’importance aux députés. Il n’y a que des films brésiliens et indiens. Il faut qu’on montre aux Sénégalais nos cultures et nos valeurs». Et comme s’ils s’étaient concertés avant de venir à cette plénière, le député Yankhoba Diouf a, à son tour, condamné les films étrangers qui constituent, selon lui, un danger qui pervertissent la jeunesse.

Les députés n’ont toutefois pas manqué de demander à l’Etat de donner plus de moyens à la Rts pour qu’elle puisse accomplir convenablement sa mission. «Il est temps, ajouteront les parlementaires, que la Rts s’organise pour instaurer une grille de programme qui prenne en charge toutes les diversités culturelles nationales, mais aussi qui met l’accent sur les émissions qui promeuvent les arts plastiques, la culture, l’éducation de l’environnement, entre autres», ont-il dit.

Babacar Diagne, prenant acte de toutes les remarques des députés, de soutenir au sortir de l’hémicycle, qu’il y a qu’une seule série brésilienne qui passe à la Rts et qu’elle rapporte énormément d’argent à la télévision, alors même qu’elle ne lui coûte presque rien. «Nous avons besoin de rentrées financières. Certes, le gouvernement fait d’énormes efforts, mais c’est très insuffisants pour permettre à la Rts de vivre», fera-t-il savoir.
De son côté, Moustapha Guirassy renseigne que le budget de la Rts sera de 4,8 milliards en 2012, dont 1,8 milliards pour les élections. Ce qui ne permet pas de régler tous les problèmes, selon lui.

Voté à l’unanimité par les députés, le budget du ministère de la Communication, des Télécommunications et des Tic, pour la gestion 2012, a, en tout cas, connu un accroissement par rapport au budget de cette année. Il connaît en effet une rallonge de 4 211 834 080 francs Cfa pour se chiffrer désormais à la somme de 11 080 049 480 francs Cfa.


Mously NDIAYE (Stagiaire)

source Populaire


Lundi 14 Novembre 2011 - 14:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9