contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



PSE: Amadou Bâ obtient une enveloppe de 19 milliards de la BAD



PICCMI.COM-Le ministre de l'Economie et des Finances Amadou Bâ a signé, avec le vice-président de la Banque africaine de Développement, Aly Abou-Sabaa, un accord de 19 milliards de FCFA dans le cadre du financement du Plan Sénégal Emergent (PSE), indique un communiqué reçu à piccmi.com.



PSE: Amadou Bâ obtient une enveloppe de 19 milliards de la BAD
La signature, selon le document, a eu lieu le samedi dernier à Kigali (Rwanda) lors des 49èmes Assemblées annuelles de la BAD. Dans les 19 milliards, lit-on, 4 milliards sont destinés à subventionner la mise en oeuvre du Projet Sectoriel Eau et Assainissement (PSEA).

Ce projet d’un coût total de vingt-neuf (29,5) milliards de FCFA, avec une participation de l’Etat du Sénégal de dix (10) milliards de FCFA, constitue la troisième opération financée par la BAD dans le cadre du Programme d’Eau Potable et d’Assainissement du Millénaire (PEPAM).

Avec la subvention du PSEA, ajoute la source, la BAD devient le premier partenaire du Sénégal dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement en milieu rural, pour un montant cumulé de financements de plus de soixante (60) milliards de FCFA depuis 2005, comme a eu à le rappeler le Vice Président de la BAD dans son allocution.

Ce qui pousse le ministre Amadou BA, a remercié le Vice-Président de la BAD, de l’appui constant de l'Institution africaine pour le développement économique et social du Sénégal et a aussi assuré de l’engagement du Gouvernement à prendre toutes les dispositions pour une mise en œuvre diligente du PSEA dans les régions ciblées Kaffrine, Louga et Tambacounda (pour le milieu rural), et Dakar et Ziguinchor (pour le milieu urbain).


Lundi 26 Mai 2014 - 17:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.