contenu de la page



Près de 7600 individus sont touchés par le phénomène de la mendicité dans la région de Dakar (UNICEF)



Le phénomène de la mendicité des enfants dans la région de Dakar touche environ 7600 individus, révèle une note d’information du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) publiée samedi à Saly lors d’une réunion de partage et de planification avec les médias publics.



Près de 7600 individus sont touchés par le phénomène de la mendicité dans la région de Dakar (UNICEF)
La rencontre a été organisée à l’initiative de l’UNICEF, en partenariat avec le projet de lutte contre la traite et les pires formes de travail des enfants.

Selon le rapport intitulé "Enfants mendiants dans la région de Dakar", près de la moitié des mendiants dans la région de Dakar sont d’origine étrangère, natifs de pays limitrophes pour la plupart.

L’enquête récente menée par la Banque mondiale en 2010 dans le cadre de "Mobilité des enfants et vulnérabilité rurale au Sénégal’’, note que 72 135 enfants ruraux, compte non tenu des enfants d’origine étrangère, quittent leurs familles pour étudier le Coran et que la région de Dakar attire environ 10% de ces enfants.

Face à une amplification du phénomène de la mendicité, l’UNICEF Sénégal a commendité un sondage d’opinion sur la question dans la région de Dakar .

L’enquête a été réalisée en mai 2010 par BDA (Institut de sondage et d’études de marchés) et avait pour objectifsde ’’cerner" la perception de la mendicité des enfants par le grand public, "d’appréhender" l’opinion sur l’évolution du phénomène ainsi que les raisons qui fondent cette opinion.

Elle avait aussi pour but de ’’jauger" l’ampleur de la pratique de l’aumône à l’endroit des enfants, "d’appréhender" les attitudes en matière de pratique de l’aumône à l’endroit des enfants, de mettre en exergue les motivations à la pratique de l’aumône.

Il s’agissait aussi de ’’mesurer" le degré de connaissance de la loi sur la mendicité des enfants et de recueillir les solutions préconisées par le grand public de la région de Dakar pour réduire la mendicité des enfants.

Ainsi, le sondage a recueilli l’opinion de 1073 personnes vivant dans la région de Dakar, âgées de 18 ans et plus, sur le phénomène de la mendicité des enfants.

Il a ainsi été révélé qu’une large majorité de la population de cette partie du territoire sénégalais pense que la mendicité des enfants s’(est aggravé au cours des dernières années.

83% des sondés estiment que le phénomène s’amplifie. En majorité, ajoute le document, "la population sénégalaise condamne cette pratique de la mendicité, puisqu’ils sont 80% à considérer que la mendicité des enfants n’est pas quelque chose de normal", indique le rapport de l’UNICEF.

Malgré la condamnation de principe du phénomène de la mendicité des enfants, la quasi-totalité (97%) des sondés donne la charité aux enfants mendiants. Ils sont 78,5% à donner "régulièrement", au moins une fois par semaine, de l’argent, du riz, du sucre, des biscuits ou du lait caillée.

La pratique de la mendicité des enfants est vue par 18,7% des sondés comme une sorte de "négligence et de démission" de la part des parents et comme conséquence de l’augmentation de la pauvreté. Ainsi, 66,6% des sondés considèrent que la mendicité ne fait pas partie de l’enseignement religieux de ces enfants.

Les principales raisons évoquées par 59,5% des sondés pour donner la charité aux enfants mendiants sont de l’ordre de la compassion, de l’humanisme et de l’aide, alors que les raisons religieuses n’interviennt que pour 36% des sondés.

44% du public ignore l’existence de la loi qui interdit l’explopitation économique et la mendicité des enfants, note le document.

APS

Dimanche 29 Août 2010 - 10:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9