contenu de la page



Projection d'un film documentaire sur Abdou Diouf : LE RÉALISATEUR ET LES TÉMOINS DÉCRIVENT UN HOMME D'ÉTAT MODÈLE





L'ancien président de la République du Sénégal, Abdou Diouf, continue de recevoir les honneurs et la reconnaissance. Lors de la projection d'un film documentaire sur sa vie politique hier mardi, ses anciens collaborateurs et amis ont décrit un homme d'État achevé sur tous les plans.

"L'homme d'État". C'est le plus grand aspect que les amis et anciens collaborateurs d'Abdou Diouf retiennent de lui. Après l'hommage international rendu à l'ancien secrétaire général de la Francophonie lors du dernier sommet de cette organisation, l'ancien chef de l'État vient de recevoir de nouveau des honneurs. A travers un film documentaire de 52 minutes intitulé : Abdou Diouf : les carnets secrets, le journaliste Amadou Diaw retrace la vie politique du successeur de Léopold Sédar Senghor à la tête du Sénégal.

Projeté en présence d'Abdou Diouf et Mme Elisabeth Diouf hier, à Dakar, la rencontre a été une occasion pour les témoins de revenir sur la vie de l'homme. Selon son ancien premier ministre et ami de toujours, Habib Thiam, quand Senghor avait laissé entendre qu'il allait quitter le pouvoir à son profit, beaucoup de membres du parti socialiste étaient contre. Ils estimaient avoir plus de mérites et d'ancienneté que lui. Aujourd'hui, ce qu'il retient de son ami d'enfance et ancien collaborateur, c'est "l'homme d'État courtois et respectueux". Cette position est confirmée par l'un des anciens opposants de Diouf, Landing Savané. "Ce n'est pas son militantisme qui a fait de lui un président, mais la confiance de Senghor en lui", a-t-il dit dans le film basé en grande partie sur des images d'archives.

Des anecdotes et des moments forts ont marqué le passage de l'homme au pouvoir. En présence des anciens ténors du parti socialiste et de nombreux invités de marque, Abdou Diouf a été reconnu comme une référence et un modèle pour la jeune génération. "J'ai beaucoup d'émotion à retrouver ce Grand monsieur. Ses grandes qualités de courtoisie, de simplicité et sa haute idée sur comment servir l'État. Cette humilité naturelle, sa maman Coumba Dème disait, c'est Dieu qui l'a façonné comme ça", a témoigné maître Aïssata Tall Sall. La dernière ministre de la Communication de Diouf invite les hommes politiques à revisiter ses valeurs. "Il faut qu'on retourne sur les valeurs que ce monsieur nous a inculquées. Au parti socialiste, cet héritage d'humilité, de courtoisie, on essaye de l'incarner même si ce n'est pas facile d'être comme lui. C'est la raison pour laquelle nous socialistes, quand on nous attaque, on a du mal à répondre avec violence."

Le ministre de la justice maître Sidiki Kaba pour sa part résume l'ex-secrétaire général de l'OIF à un "démocrate intégral" tout court. Selon le Garde de sceaux, le deuxième président de la République du Sénégal a instauré la démocratie dans notre pays au moment où la dictature et les assassinats politiques régnaient dans d'autres État africains. "Vous êtes un militant des droits. Vous êtes utile pour votre famille, le Sénégal et l'humanité", a lancé l'avocat en direction de l'élu du jour.

Admirateur d'Abdou Diouf, le journaliste réalisateur dit avoir choisi volontairement les aspects positifs de son magistère. L'objectif, selon Amadou Diaw, du concept les "carnets secrets" est de revenir sur des événements ou des personnes qui seront utiles pour les jeunes. "Nous avons tous remarqué qu'Abdou Diouf a voué un culte à l'État", s'est-il défendu devant les journalistes.

Prenant la parole au nom de la famille Diouf, le poète Amadou Lamine Sall a raconté un homme "parfait". Dans un langage très poétique, il a rappelé que le couple Diouf fêtait hier son 52ème anniversaire. Une manière de dire qu'Abdou Diouf, après l'homme d'État, c'est aussi un chef de famille. "Ce film a une vocation de fixer les choses pour demain. Et il permettra de garder notre mémoire", a conclu l'héritier de Senghor.

Enquête

PiccMi.Com

Mercredi 23 Décembre 2015 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9