contenu de la page



Projet de centrale à charbon de Sao Mekhé: 300 mégawatts pour couvrir plus de la moitié des besoins du pays



Une centrale à charbon sera intégrée dans les Niayes, à Sao Mekhé, situé à plus d’un kilomètre de la route des Niayes et à environ 5 kilomètres de la mer. Le charbon sera débarqué dans les eaux profondes avant d’être acheminé par les barges pour être déversé dans un convoyeur qui l’évacuera dans un circuit fermé. Le pari du promoteur, c’est de réduire à néant les impacts sur l’environnement.



Projet de centrale à charbon de Sao Mekhé: 300 mégawatts pour couvrir plus de la moitié des besoins du pays
L’entreprise a déjà relevé le défi de ne déplacer aucun village dans la zone.

Le site de la future centrale de Africa Energie est à un kilomètre des habitations, dans un petit vallon, entouré de dunes, non loin des villages de Sao Mékhé, de Water Guey. De grosses bornes pointent à peine au milieu des herbes. Trois unités de production de l’énergie transformeront ces parcelles maraîchères. Ces trois unités s’étendront sur une superficie 600 hectares. Le déblayage social du terrain a débuté depuis juillet 2015.
« Nous avons déjà versé 1.600.000.000 de FCfa pour les impenses. Il s’agit, au total, de 360 parcelles agricoles », dévoile le conseiller juridique de Africa Energie, John Sell. Ici, les propriétaires des exploitations agricoles qui sont sur le tracé de l’usine n’ont pas contesté les barèmes des indemnisations. Car le travail en amont a permis de lever des équivoques et aussi les éventuels écueils à la construction de l’une des plus grandes centrales à charbon du Sénégal.
Les hameaux des environs trouveront leur compte. L’ouvrage devrait porter la production énergétique à un niveau jamais égalé. « C’est une centrale à charbon qui produira 360 mégawatts. Elle va couvrir 75 % des besoins en énergie du Sénégal », explique le docteur en génie des procédés à Africa Energie,
Doudou Fam. Implanté dans une zone de production agricole et fragile, les promoteurs de cet important projet ont fait le pari de réduire à néant les impacts sur l’environnement. Ils ont conscience qu’ils sont dans les Niayes. Ici, les dunes boisées sont encore visibles çà et là. Dans les dénivellations, des femmes, des jeunes, les arrosoirs dans les mains, arrosent des plants de choux, d’oignons et d’aubergines. « Aucun village ne sera déplacé. Notre objectif, c’est zéro nuisance au plan environnemental », assure John Sell. Un corridor long de 5 kilomètres et large de 200 mètres reliera l’usine d’un petit port qui sera aménagé derrière les bandes à filaos, à la plage du village de Water Guey.
Il y aura une route et un convoyeur sur le circuit où passera la tuyauterie. Ce corridor sera enjambé par des passerelles pour ne pas perturber les activités économiques dans cette zone.
« L’objectif, c’est moins de nuisance. Il faut que le bétail puisse circuler comme avant. Il faut des passerelles », rappelle Wade. La plage est le siège de déferlement continu. D’ici quelques mois, il sera un point d’une intense activité de transbordement. Le charbon y sera débarqué et convoyé par le corridor fermé. « Les bateaux vont mouiller en eau profonde. C’est à partir de là que le charbon sera transbordé dans les barges qui le transporteront jusqu’à la jetée. Ce charbon sera déversé dans le convoyeur qui sera acheminé vers l’usine. Donc, nous minimisons presque la perte de charbon », estime John Sell.
Le souci de préservation de l’environnement dans un milieu fragile rassure la direction de l’Environnement et des Etablissements classés et de Chasse (Decc). Le monde bouge. Les technologies évoluent. Les centrales à charbon construites il y a une trentaine d’années et celles de nos jours affichent une grande différence au plan de la technologie. « Certains ont encore une idée dépassée sur les centrales à charbon. Aujourd’hui, il y a des centrales où des personnes peuvent dormir et même manger par terre. Les technologies ne sont pas les mêmes », a laissé entendre John Sell. Cette centrale sera connectée à celle de Tobène, qui est à douze kilomètres.
Une lueur sur les chemins de l’autonomie en énergie du Sénégal. Africa Energie et Grande Côte Operation (Gco) se rapproche du terrain d’entente sur le futur passage de la barge de la société d’exploitation de zircon. C’est un obstacle à franchir pour passer à une nouvelle étape dans la mise en œuvre du projet de la centrale à charbon.

Auteur: Le Soleil

PiccMi.Com

Mardi 10 Novembre 2015 - 07:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9