contenu de la page



Quand adopter un enfant au Sénégal devient un cauchemar : L'histoire de Matthieu et Cécile...



PICCMI.COM- Depuis janvier, Cécile et Mathieu Ornélis sont bloqués au Sénégal car la France refuse d’accorder un visa à l’enfant qu’ils ont légalement adopté dans le pays.



Quand adopter un enfant au Sénégal devient un cauchemar : L'histoire de Matthieu et Cécile...
Le 22 janvier, Cécile et Mathieu reçoivent enfin le coup de fil tant attendu. L’ambassade de France au Sénégal les informe qu’ils peuvent venir adopter leur futur enfant, Gaspard. Devant la justice sénégalaise, l’adoption se fait en toute légalité, la mère biologique du garçon ayant signé un acte d’abandon. C’est la réalisation d’un rêve pour le couple.

Toutefois, celui-ci a rapidement tourné au cauchemar. Alors que Gaspard était devenu l’enfant des deux français, âgés de 32 et 34 ans, les problèmes ont commencé à surgir. C’est l’administration française qui les a causés, réclamant pour la première fois un acte notarié stipulant l’abandon de l’enfant. Ce document, qui n’est pas obligatoire au Sénégal, n’avait jamais été demandé dans le cadre d’une adoption mais son absence a suffi pour que la France n’accorde pas de visa au petit Gaspard. Or, celui-ci est nécessaire pour que l’enfant puisse se rendre sur le territoire français : ce n’est fait qu’au bout d’un an avec l’adoption dite plénière et que l’enfant obtienne la nationalité française.

Depuis, Cécile et Mathieu mènent une véritable bataille juridique. Epaulés par leur avocat, Maître Berton, ils multiplient les recours : appel de la décision, nouvelles demandes de visa, pétition en ligne, etc. Ils sont allés jusqu’à contacter le Président de la République français et son Ministre de l’Intérieur en espérant qu’ils débloquent la situation. Depuis le 22 juin dernier, date à laquelle ils se sont encore vus refuser leur demande de visa, la situation est au point mort. Maître Berton dénonce une situation intolérable, dans laquelle la France refuse d’appliquer une décision de justice sénégalaise. Selon lui, ceci serait dû à la détérioration des relations entre les deux pays.

En attendant d’obtenir gain de cause, Cécile et Mathieu ne baissent pas les bras. A travers une page de soutien sur Facebook ils tiennent informés leurs proches et, plus largement, toute personne sensible à leur situation des rebondissements de cette affaire. Ainsi, au milieu des messages de soutien, on découvre les étapes qu’ont traversées les deux parents au cours des six derniers mois, ainsi que les quelques reportages qui ont été faits à leur sujet.

La situation, déjà psychologiquement éprouvante (Mathieu a perdu 12 kilos depuis le début de cette épreuve), est en train de devenir économiquement difficile. En effet, alors qu’ils ont à faire face à des dépenses exceptionnelles au Sénégal, Cécile et Mathieu continuent à rembourser leur maison dans le nord de la France. En outre, si Mathieu touche encore son salaire de sapeur-pompier, Cécile n’a plus aucune rémunération (elle est directrice d’une agence d’intérim).

Six mois jour pour jour après l’arrivée de « l’heureuse » nouvelle, la famille Ornélis espère donc plus que jamais que la situation se débloque. A leurs difficultés viennent s’ajouter d’autres craintes, comme l’arrivée prochaine de la saison des pluies. Les deux parents ont peur pour Gaspard, neuf mois, ils craignent notamment qu’il attrape le paludisme, un risque qui augmente jour après jour.



Afriquinfos

PiccMi.Com

Mercredi 23 Juillet 2014 - 16:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9