contenu de la page



RAFFERMISSEMENT DES LIENS ENTRE TOUBA ET TIVAOUANE : Serigne Maodo Sy rencontre Serigne Touba et passe une journée à Taïf



Serigne Maodo Sy ibn Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh a effectué le week-end dernier une visite de courtoisie d'une journée à Taïf. Il a rendu visite à son frère et ami Serigne Abdou Fatah Mbacké Gaïndé Fatma, khalife de Taïf. Auparavant, Maodo et sa délégation sont passés chez le khalife général des mourides, Cheikh Sidy Mactar Mbacké. Cette visite de Maodo Sy à Taïf s'inscrit dans le cadre du raffermissement et de la consolidation des liens séculaires entre les tidianes et les mourides.



RAFFERMISSEMENT DES LIENS ENTRE TOUBA ET TIVAOUANE : Serigne Maodo Sy rencontre Serigne Touba et passe une journée à Taïf
Suite aux déclarations du khalife général des mourides lors de la célébration de la korité, invitant les fidèles à cesser les clivages entre confréries, Serigne Maodo Sy était en visite le week-end passé à Taïf. Lors de la visite, le khalife général des mourides est allé plus en profondeur dans ses propos.

Le cortège de Serigne Maodo Sy est arrivé dans la ville sainte vers les coups de midi. Direction : la Résidence Khadimoul Rassoul, première étape de la visite. Là-bas, Serigne Maodo Sy et la délégation qui l’accompagne sont reçus par le khalife général des mourides. Ce en dépit de la présence massive des dahiras. Cheikh Sidy Mactar a même suspendu ses audiences pour recevoir la délégation de Tivaouane. L’ambiance joviale et cordiale était rehaussée par les khassaïdes et les chants tidianes. À 12 heures 30, après l’installation des hôtes, Serigne Maodo Sy Dabakh a ouvert les débats. Il a d’abord commencé par magnifier les rapports séculaires qui ont toujours existé entre la communauté mouride et les tidianes en général et en particulier entre les familles d’El Hadji Malick Sy et de Cheikh Ahmadou Bamba. Avant de s’engager après à perpétuer l’œuvre des ancêtres. «Seydi El hadji Malick et Cheikh Ahmadou Bamba ont toute leur vie durant entretenu des rapports de fraternité et ont toujours cherché à maintenir la cohésion sociale. Cette œuvre a été si bien poursuivie et sauvegardée par leurs khalifes respectifs. C’est ce que j’ai tenu à perpétuer aujourd’hui à travers cette visite», dit-il. À la suite de Maodo Sy, Serigne Cheikh Thioro Mbacké, au nom du khalife, a répondu. Mais à peine son discours terminé, le khalife, très déterminé, a tenu à parler. Ainsi après avoir magnifié et salué la visite de courtoisie, Cheikh Sidy Mactar Mbacké a réitéré ses propos de la korité, propos dénonçant les clivages entre confréries, mais en allant cette fois-ci beaucoup plus profondément dans sa déclaration. «Mon seul combat reste l’union et la bonne entente entre les confréries, quelles qu’elles soient. En tout cas, je vais m’y atteler le reste de ma vie», a déclaré Cheikh Sidy Mactar. Et de poursuivre, d’un ton ferme et déterminé : «Je ne souhaite plus qu’il y ait deux fêtes de korité, deux tabaski ou deux tamkharit au Sénégal. En tout cas, en ce qui me concerne, je vais veiller désormais à respecter et à suivre les autres par rapport au croissant lunaire. Si c’est un tidiane qui l’a aperçu, le mouride doit suivre par respect des préceptes de l’islam et des hadiths du prophète (Psl), et vice-versa.»

À 13 heures 30, Serigne Maodo Sy et sa suite prennent congé de Touba. Cap sur Taïf. Là-bas l’accueil a été à la mesure de l’importance de l’hôte. Un accueil digne d’un prince. Tous les honneurs lui ont été réservés. Le ton a été même donné depuis Bayla, à 5 km de Taïf. À l’entrée au domicile de Serigne Abdou Fatah, à 14 heures 30, une foule venue du village et des environs de Taïf plante le décor, agrémenté par des chants de khassaïdes. La salle des audiences est trop petite pour contenir toute la délégation venue de Tivaouane. Dehors, le bruit et les bousculades indescriptibles indisposent les gens et entravent les discours empreints de vive émotion. Notamment celui de Maodo Sy qui a particulièrement retenu l’attention de l’assistance, émue par le ton et la sincérité des propos du fils de Dabakh. Ce dernier, après être longuement revenu sur les péripéties qui ont conduit à sa visite, a magnifié ses liens d’amitié avec Serigne Abdou Fatah Mbacké Gaïndé Fatma, avant de rappeler les rapports privilégiés que leurs deux parents, Serigne Cheikh Gaïndé Fatma et Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh, entretenaient de leur vivant. Selon Serigne Maodo Sy, la visite a été souhaitée par Serigne Abdou Fatah. Il le lui a notifié deux semaines avant le ramadan. À la suite de Serigne Maodo Sy, Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma, au nom de son frère Serigne Abdou Fatah, a salué le geste de Maodo Sy Dabakh. Il a en outre loué la promptitude avec laquelle Maodo a répondu à l’invitation de son frère et ami de longue date. Enfin Cheikh Abdou Lahad a confirmé les relations d’amitié qui existaient entre la famille de Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké, plus particulièrement entre Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma et Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh. À l’en croire, cette visite de son fils à Taïf en est une parfaite illustration. La visite a pris fin après la prière de «takussan» à la suite de la séance publique dans la Grande Mosquée et la visite du mausolée de Serigne Mbacké Sokhna Lô.

Abdoulaye FAM
L'Obs

© PiccMi.Com - Le Magazine du Web Sénégalais

Mardi 5 Octobre 2010 - 07:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9